Obtenir un score SEO de 100/100 Rank Math sur ses articles

Rank math est mon plugin de SEO favori, et je tiens à vous former sur son utilisation optimale.

Dans cette présentation, je vais vous expliquer comment utiliser le logiciel  WordPress de SEO Rank Math pour optimiser vos articles afin d’atteindre un score de 100/100 au test.

Je vous montrerai également la manière dont vous pouvez configurez vos articles pour obtenir un maximum de trafic sur votre site.

 

Lorsque vous créez un nouvel article, l’un de vos objectifs premiers est de générer du trafic sur celui-ci.

Rank Math vous permet grâce à ses fonctionnalités d’analyser et d’optimiser vos publications pour y parvenir.

Si vous souhaitez savoir comment configurer Rank math, découvrez mon guide d’installation pas à pas.

Rank Math vous assiste dans l’optimisation de chacun des articles que vous créez afin de recevoir un maximum de trafic en vous donnant des recommandations stratégiques basées sur votre contenu et votre mots clés cliblés.

Si vous suivez l’ensemble des recommandations, vos articles seront complètement optimisés.

Ces derniers seront alors beaucoup mieux classés et plus visibles.

Le processus d’optimisation commence lorsque vous débutez un nouvel article et c’est pourquoi les outils d’optimisation ont été placés dans l’éditeur d’articles directement.

Pour visualiser l’ensemble des outils disponibles, il faut soit créer un nouvel article à partir du menu WordPress, soit modifier un article déjà existant.

Pour notre démonstration, nous allons créer un nouvel article à partir du Menu WordPress > Messages > Ajouter un nouveau message (Menu WordPress> Article > Ajouter nouveau).

 

ajouter-nouvel-article-word-press

 

Rank Math supporte entièrement l’éditeur classique (classic editor), et aussi le nouveau bloc éditeur.

Si vous utilisez l’éditeur classique, vous devrez alors faire défiler le texte en dessous de la zone de texte pour voir les méta-boîtes de Rank Math.

Zone-texte-wordpress

Sur le nouveau bloc éditeur, Rank Math n’est pas en dessous de la zone de contenu mais est entièrement intégré dans l’éditeur de bloc.

Pour voir les le score, cliquez sur le bouton SEO qui se situe en haut à droite de l’écran.

Score-Rank-Math-SEO

Vous allez donc pouvoir voir l’ensemble des outils de Rank Math ainsi que toutes les suggestions.

Outils-suggestions-Rank-Math

 

Dans cette présentation, je vais publier un article et vous montrez comment obtenir un score de 100/100.

Ensuite, j’optimise l’article en utilisant les recommandations SEO proposées par Rank Math.

 

Écrire un article

 

Le processus de travail habituel pour la rédaction d’articles suit ce procédé :

1/ Premièrement vous devez rédiger l’article.

2/ Dans un second temps vous allez optimiser l’article.

Certaines personnes optimisent le post pendant qu’ils l’écrivent, mais je trouve tout faire en amont est plus efficace.

Conseil de Mehdi: Pour les besoins de cet exemple, je vais me baser sur l’article que vous êtes en train de lire. Quoi de mieux que de vous prouver par une démonstration claire.

 

1ère Étape : Le Choix Des Mots Clés

 

Le choix de mes mots clés:

  • Rank math optimisation
  • Obtenir 100 Rank math
  • Score maximum seo Rank math

Une fois que vous avez rédigé le contenu, la première étape du processus d’optimisation consiste à choisir les bons mots-clés.

Si vous souhaitez comprendre comment rechercher des mots clés, consultez mon étude sur la recherche des mots clés pertinents pour le SEO.

 

Les mots-clés de la rubrique « Focus » sont les mots pour lesquels vous souhaitez que votre article soit classé.

Il peut s’agir d’un seul mot, comme « café », ou d’une phrase entière, comme « faire du café à l’italienne ».

Une bonne règle à suivre est de supprimer les mots moins importants de votre phrase cible comme « à », « si », « alors », etc.

Si vous avez déjà effectué des recherches par mots-clés, vous n’aurez donc aucune difficulté à comprendre ce que vous devez garder comme mots-clés de référence.

Les mots et termes que les utilisateurs tapent dans les moteurs de recherche sont les meilleurs mots-clés de référence.

Vous devez surement penser que si Rank Math est si puissant, pourquoi ai-je besoin de mettre l’accent sur des mots clés ? Rank Math ne devrait-il pas comprendre ?

Rank Math est puissant, cependant, il peut perfectionner la recette de votre SEO si vous lui dites la manière dont la cuisiner.

Ce que je veux dire est que Rank Math fait une grosse part du travail. Vous n’avez qu’à lui indiquer un axe en mettant en place quelques éléments essentiels.

Pour cet exemple, nous avons ajouté le contenu de la rubrique « Obtenir un score de 100/100 Rank Math sur ses articles » à notre article de démonstration. En gardant cela à l’esprit, nous utiliserons « Rank Math Optimisation » comme premier mot-clé.

 

Mot-clé-focus-primaire-seo-score

 

Rank Math vous laisse choisir jusqu’à 5 mots clés par poste. Cela veut dire que vous pouvez optimiser votre article pour 5 mots clés différents et attirer bien plus de trafic que si vous aviez optimisé votre article pour un seul mot clé.

Conseil de Mehdi: choisissez entre 1 et 3 mots clés maximums, ceux qui génèrent le plus de recherches sur Google.

Si vous essayez d’ajouter plus de mots clés, Rank Math vous les enlèvera.

Cela est dû au fait dans la plupart des cas que 5 mots clés est un nombre raisonnable afin d’optimiser un seul article.

Il faut savoir que l’ajout de mots clés plus ciblés ferait plus de mal que de bien. 

Certains d’entre vous diront, « oui mais moi je veux optimiser mon article pour des dizaines de mots clés ».

Pour ces situations, vous avez alors l’option d’utiliser les filtres Rank Math qui vous permettent de changer le nombre de mots clés pour la quantité que vous souhaitez, pouvant même aller jusqu’à des centaines.

Sur ce lien, vous trouverez les instructions pour effectuer cette opération. Mais ce n’est pas parce que vous pouvez le faire que vous devez le faire.

Le filtre a été ajouté pour des scénarios bien précis et spécifiques. Je vous recommande alors d’utiliser ce filtre uniquement si vous êtes absolument sûrs de ce que vous êtes entrain de faire.

Vous avez peut-être aussi remarqué une erreur juste en dessous de la section des mots clés.

 

suggestions-google-mot-clé-Rank-Math

 

L’erreur est assez évidente. Si vous activez l’option de suggestions de mots clés de Rank Math, alors Rank Math peut aller chercher des suggestions de mots-clés pour vous lorsque vous ajoutez des mots-clés dans la rubrique focus.

Ces suggestions sont extraites directement de Google et peuvent être un moyen efficace non seulement de découvrir des mots-clés apparentés, mais aussi d’utiliser ces mots-clés apparentés comme mots-clés de référence et d’optimiser votre article.

Pour connecter votre compte, il suffit de cliquer sur le lien proposé, et vous serez amené à l’écran d’activation de Rank Math.

 

 

Une fois que vous avez cliqué sur le bouton «Activate now», vous serez redirigé vers la page de connexion de Rank Math. 

Choisissez la méthode de connexion souhaitée pour continuer.

Si vous ne possédez pas déjà de compte, vous pouvez également en créer un en cliquant sur le lien «S’inscrire maintenant» en bas du formulaire de connexion.

 

Inscription-Rank-Math

 

Après que vous vous soyez connecté/inscrit, vous allez être redirigé sur la page d’activation et votre compte devrait être activée.

 

 

Maintenant, retournez à la page de l’article et réactualisez la page. Soyez certain d’avoir sauvegardé les données avant de rafraichir la page.

Après la réactualisation, la suggestion comprenant le lien aura disparu et vous pourrez commencer à voir les suggestions lorsque vous ajouterez n’importe quel mot clé à votre article.

Si vous souhaitez ajouter plus de mots clés à votre article, c’est simple, rendez-vous sur l’espace des mots clés et tapez des mots clés plus ciblés.

Le premier mot clé que vous allez ajouter sera considéré comme « Le mot clé principal ».

Le reste des mots clés sera considéré comme les secondaires.

Le mot clé du thème principal détiendra « * » cette icône à côté de lui.

Sur l’image ci-dessous, voici la manière dont elle apparaitra.

 

Mot-clé-thème-principal

 

Comprendre les tests du point de vue du mot clé.

 

Du point de vu d’un utilisateur, c’est une bonne chose que l’article soit optimisé pour plus d’un mot clé. Cela vous permet de cibler des sujets plus larges et de pouvoir viser plus de trafic.

Mais, du point de vue de l’optimisation, RM est assez spécial.

Par exemple, tous les tests effectués par Rank Math ne fonctionnent pas correctement si ce dernier prend en compte tous les mots clés ciblés en même temps.

On notera aussi que certains tests ne fonctionnent correctement que si vous avez choisi un seul mot clé.  Vous verrez des résultats incohérents s’ils sont effectués sur plusieurs mots clés.

Une solution évidente à cela est d’utiliser seulement un mot clé pour le test. Oui mais alors, agir comme cela serait aller à l’encontre de l’objectif d’avoir plus d’un mot-clé ?

Pour contourner ce problème,  RM a configuré des tests pour que cela fonctionne sur tous les mots-clés de la cible, alors que certains tests ne fonctionnent que pour certains des mots-clés.

Voici comment RM divise les tests :

  • Tests qui fonctionnent sur l’ensemble des mots clés
  • Tests qui fonctionnent seulement sur les mots clés du thème principal
  • Tests qui fonctionnent seulement sur les thèmes secondaires
  • Tests qui fonctionnent seulement sur le contenu

Laissez moi vous montrer la différence entre chacun d’entre eux. 

 

Tests effectués sur tous les mots-clés

 

Ces tests sont effectués sur tous les mots clés de la liste.

Ces tests peuvent porter sur tous les mots clés de la liste en même temps ou bien individuellement.

Vous n’aurez rien à faire de spécial pour les tests qui prennent en compte tous les mots-clés ciblés.

Cependant, pour les tests qui ne prennent en compte qu’un seul mot clé à la fois, vous devrez cliquer sur chaque mot-clé ciblé individuellement pour voir leurs résultats et les optimiser indépendamment pour obtenir les meilleurs résultats.

 

Mots-clés-Rank-Math

 

Pour vérifier quels tests sont effectués sur quels mots-clés, vous pouvez cliquer sur n’importe lequel des mots-clés secondaires, les tests seront filtrés pour montrer ceux qui fonctionnent sur ce mot-clé.

 

Tests qui s’effectuent uniquement sur le mot clé principal

 

Ce sont les tests qui marchent seulement pour le mot clé principal et ne prend pas en compte le reste des mots clés.

 

Tests qui s’effectuent uniquement sur les mots clés secondaires

 

Ce sont les tests qui ne prennent en compte seulement les mots clés secondaires. Ces tests ignorent le mot clé principal.

 

Tests qui s’effectuent uniquement sur le contenu

 

Il existe plusieurs tests Rank Math qui ne dépendent pas des mots clés.

Ces tests analysent le contenu de différentes manières. Pour ces tests vous n’avez pas à prêter attention aux mots clés. Vous devez seulement suivre les recommandations que RM vous donne.

 

Comprendre les recommandations de Rank Math – Les codes de couleur

 

Le langage des recommandations est aussi simple que possible afin que chacun, même s’il n’est pas familier avec le référencement, puisse comprendre et suivre facilement les conseils de RM.

Pour vous aider à naviguer plus rapidement dans les recommandations, RM utilise des codes de couleur de base pour vous indiquer les tests que vous avez passés et ceux sur lesquels vous devez encore travailler.

 

Voici la signification des couleurs :

Verte :  vous avez réussi !

Jaune : Si vous voyez la couleur Jaune sur un test, cela signifie que votre article n’est pas optimisé pour le test, et que vous devriez passer du temps à le retravailler.

Rouge : Cela signifie que votre article n’a pas bien fonctionné lors de ce test. Nous vous recommandons de retravailler un peu pour optimiser le contenu avant de le publier afin de maximiser les chances de classement et de trafic.

 

Remarque importante : Le fait qu’un article soit optimisé pour certains mots clés ne garantit pas qu’il sera bien classé.

 

Il existe d’autres facteurs pouvant impacter le classement, comme la concurrence, l’autorité du domaine, la pertinence et des centaines d’autres facteurs qui déterminent le classement d’une page sur Google.

Beaucoup de ces facteurs sont en fait hors de votre contrôle. Le référencement est une discipline en mouvement, et les recommandations RM sont basées sur les données que nous avons recueillies et sur notre expérience.

Il n’y a aucune garantie en matière de référencement.

L’objectif de RM avec ces recommandations est d’améliorer la probabilité de classement de votre page.

Un article avec un score inférieur peut être très bien classé si tous les autres facteurs sont bien optimisés.

Prenez donc ces tests d’optimisation comme un audit seo ou un guide, et non comme une vérité absolue, RM ne peut pas vous dire si votre contenu est pertinent.

Outre les codes de couleur, Rank Math attribue également à votre article un score cumulé en fonction de l’optimisation de l’ensemble du poste.

Le score est visible sur le bouton sur lequel vous avez cliqué pour ouvrir Rank Math dans l’écran de l’éditeur d’articles.

Selon votre score, il peut apparaître en rouge, jaune ou vert.

 

Vert (Score de +81)

Si votre score atteint plus de 80, il apparaîtra de couleur verte.

Lorsque vous voyez votre score vert, cela veut dire que votre article est prêt à être publié. Si vous atteignez un score aux alentours de 80, je vous recommande d’optimiser davantage votre article afin d’atteindre un score plus proche de 100.

 

Jaune (Score entre 51 et 80)

Si vous effectuez un score entre 51 et 79, cela veut dire que votre article n’est pas complètement optimisé et il y a encore beaucoup de possibilités d’améliorations.

Je vous conseille alors d’optimiser davantage votre article afin d’obtenir une plus grande visibilité et de se classer correctement dans les résultats de recherche.

 

Rouge (Score en- dessous de 50)

Si le résultat de votre test vous fait obtenir un score inférieur à 50, ce qui est mauvais, vous devez alors comprendre que votre article n’est pas optimisé pour vos mots clés de référence.

Si vous voyez du rouge, cela veut dire que votre article ne suit pas les pratiques de référencement de base des optimisations avancées.

De toute évidence, suivez les recommandations que Rank Math vous donne et essayez d’obtenir un score d’optimisation décent pour améliorer les chances de classement de votre article.

 

Quelques clarifications sur l’optimisation du score

 

Si vous pratiquez le référencement depuis un certain temps, alors vous comprenez que le SEO n’est pas une science exacte.

Il est basé sur la recherche, les tests et l’expérience. Les recommandations fournies par Rank Math sont basées sur tous ces facteurs. Les recommandations sont excellentes, mais ne sont pas parfaites.

A chaque fois que vous écrivez un article, prenez les recommandations comme des suggestions, et non comme des règles absolues.

Votre but est de plaire au lecteur de l’article d’abord, aux moteurs de recherche ensuite.

Le désir d’optimiser chaque article à 100% est tentant, mais si cela nuit à l’expérience de l’utilisateur, vous faites plus de mal que de bien.

Suivez les recommandations, utilisez-les, mais ne les laissez pas être la seule ligne directrice que vous utilisez lorsque vous écrivez un article.

 

Code couleur dans les mots clés.

 

Un excellent moyen de comprendre rapidement comment votre article est optimisé pour des mots clés individuels est d’examiner les mots clés cibles eux-mêmes.

Lorsque vous améliorez votre article et que vous l’optimisez pour certains mots-clés, ces mots-clés changent de couleur pour indiquer dans quelle mesure l’article est optimisé.

 

Voici une démonstration :

 

Score-couleurs-mot-clé

 

Sur l’image vous pouvez clairement voir que votre article est modérément optimisé pour le terme « Rank Math », c’est pourquoi, le mot clé est mis en avant avec la couleur jaune.

D’autre part, l’article n’est pas parfaitement optimisé pour les mots clés secondaires c’est pour cela qu’ils sont surlignés en rouge.

Le score global de l’article se situe également dans une fourchette modérée, et le surlignage jaune en est une preuve.

Désormais, comme vous avez compris comment lire les recommandations de Rank Math, c’est le moment pour aborder la notion des optimisations en elles- mêmes.

Comme il existe de nombreux tests, je les ai classés en 4 catégories :

  • SEO basique
  • Autres
  • Lisibilité du titre
  • Lisibilité du contenu

 

Commençons par voir les basiques du référencement naturel.

 

Référencement naturel (SEO)

 

La section Basic SEO vous donne quelques conseils de base pour optimiser votre article.

Ce n’est pas parce que la section s’appelle Référencement de base que les conseils ne sont pas puissants.

Elle est appelée référencement de base parce qu’elle vous rappelle de réaliser des optimisations « de base », c’est-à-dire des optimisations qui font référence à des éléments fondamentaux plutôt que avancés.

Il existe différents tests de base pour les mots-clés primaires et secondaires, et vous devez passer tous les tests de référencement de base pour vos mots-clés afin d’obtenir une note de 100/100 sur Rank Math.

N’ignorez donc pas les tests de base. Voici les sections que vous trouverez dans la section « Référencement de base ».

 

Mot-clé dans le titre SEO

 recommandation-mot-clé-titre-rank-math-test-réussi

 

Le premier test concerne la présence du mot-clé principal dans le titre de la page.

Ce test ne vérifie que le mot-clé principal dans le titre de l’article car il n’est pas forcément cohérent d’avoir tous vos mots-clés cibles dans le titre.

Comme vous le savez déjà, la présence de votre mot-clé principal dans le titre de la page est un critère de classement important pour Google et les autres moteurs de recherche.

En outre, Google affiche environ 60 caractères de votre titre sur les ordinateurs de bureau et environ 50 caractères sur les téléphones portables.

Il est donc important d’ajouter votre mot-clé principal dans les 50 caractères qui seront affichés à la fois sur les ordinateurs de bureau mais aussi sur les appareils mobiles.

La plupart du temps, vous incluez déjà le mot-clé primaire dans le titre, et ce test est automatiquement réussi.

Mais si vous échouez au test, allez dans le titre de la page et reformulez le texte de manière à ce que votre mot-clé principal apparaisse dans les 50 premiers caractères.

Vous pouvez le faire en éditant directement le titre de l’article  ou en éditant le titre dans l’éditeur de Rank Math. L’utilisation de l’éditeur de titre article ressemble à ceci.

 

 

L’utilisation de l’éditeur Snippet de Rank Math ressemble à ceci :

methode-changer-titre-seo-rank-math

 

Quelle que soit la méthode utilisée, une fois que Rank Math aura détecté le mot-clé principal dans le titre du message, le test sera réussi.

 

Mot-clé focus dans la méta description (mot-clé primaire uniquement)

 

 

La méta-description est l’extrait qui apparaît juste en dessous du titre dans Google. Son rôle est double.

Il donne à Google et aux autres moteurs de recherche un aperçu du contenu de l’article, ce qui les aide à prendre des décisions en matière de classement.

Elle donne également aux utilisateurs une raison de cliquer sur votre site web plutôt que sur n’importe quel autre site.

En incluant votre mot-clé focus dans la Meta description, vous vous occupez des deux, ce qui signifie un meilleur classement et un meilleur trafic pour vous.

Pour comprendre comment réussir ce test, vous devez également comprendre comment Rank Math évalue ce test.

Bien entendu, Rank Math recherche votre mot-clé principal dans la description, mais pas seulement.

Si vous n’avez pas saisi de méta-description, RM crée automatiquement une description et la teste pour voir si le mot-clé de référencement est inclus.

 

La description SEO générée utilisera les données des domaines suivants :

  • Meta personnalisée définie pour le poste
  • Modèles de description dans les titres et les paramètres de méta dans RM.
  • Paragraphe contenant le mot-clé focus
  • Extrait de l’article
  • Le premier paragraphe du contenu de l’article

 

Rank Math utilisera le texte dans l’ordre où il est mentionné. Par exemple, si aucune méta-description personnalisée n’est définie, Rank Math utilisera le modèle de description défini dans les paramètres.

Si le paramètre n’est pas configuré, alors Rank Math essaiera de trouver un paragraphe avec le mot-clé focus, et ainsi de suite.

Le moyen le plus simple et le plus recommandé pour réussir ce test est de définir une méta-description personnalisée pour l’article.

Cela vous donne plus de contrôle, et vous pouvez optimiser votre description pour les utilisateurs et les moteurs de recherche.

Voici comment procéder.

Rendez-vous dans l’éditeur de données à partir de l’icône de navigation en haut de la page Rank Math.

 

Catégorie-schéma-Rank-Math

 

Sur la page schéma entrez une description personnalisée pour votre poste.

 

Création-description-seo-rank-math

 

Gardez aussi un œil sur la longueur idéale.

Rank Math met à jour le signal de longueur idéale presque instantanément. La longueur idéale devrait se situer entre 120 et 160 caractères.

Une fois le changement effectué, RM passera instantanément le test.

 

Note importante :

Si vous avez installé Rank Math sur un site internet qui a déjà beaucoup d’articles, vous n’avez pas besoin de revenir en arrière et de corriger manuellement les méta descriptions de vos articles. Rank Math est suffisamment intelligent pour générer une méta-description basée sur votre mot-clé principal.

Si un mot-clé n’est pas trouvé, Rank Math utilisera le texte de l’extrait comme méta-description.

Si même la méta description n’est pas définie, alors Rank Math choisira le premier paragraphe de votre texte comme description.

 

Mot-clé primaire dans l’URL 

 

Mot-clé-url-optimisation

 

La présence du mot-clé focus dans l’URL est un autre critère de classement que tous les moteurs de recherche utilisent.

Lorsque les utilisateurs effectuent une recherche sur un moteur de recherche, ils choisissent inconsciemment de cliquer sur un résultat.

Nous ne savons pas exactement ce que pense un utilisateur, mais nous pouvons supposer qu’il recherche la pertinence et l’autorité.

La présence du mot-clé focus dans l’URL est une autre façon de montrer aux utilisateurs que le lien sur lequel ils s’apprêtent à cliquer concerne le sujet qu’ils recherchent, et les moteurs de recherche l’apprécient également.

Évidemment, ce test n’est effectué que pour le mot-clé principal, car il n’est pas pratique d’ajouter tous les mots-clés de votre URL sans faire de dégâts.

La plupart du temps, WordPress est assez intelligent pour ajouter quelques mots-clés dans l’URL. Le test est généralement réussi pour cette raison.

 

Cependant, si vous échouez à ce test pour une raison quelconque, voici les étapes à suivre pour le réussir :

Tout d’abord, activez les paramètres du document dans l’éditeur de bloc, s’ils ne sont pas déjà activés en cliquant sur l’icône de l’engrenage dans la zone supérieure droite.

Le raccourci clavier pour ouvrir les paramètres est « Ctrl + Shift + , sous Windows et Cmd + Shift + » , pour Mac.

 

 

Lorsque les paramètres apparaissent, cliquez sur le paramètre « Permalink » (Permalien).

 

 

Réécrivez le Permalien et ajoutez-y le mot-clé principal. Assurez-vous d’enregistrer votre nouveau lien en tant que brouillon ou de le mettre à jour, comme vous le souhaitez.

 

Changer-Url-Rank-Math-Etapes

 

Si vous ne voyez pas le paramètre « Permalink », il est probable que votre article ne soit pas sauvegardé.

Sauvegardez un brouillon de votre article, et vous commencerez à voir le réglage du lien.

Les choses sont encore plus simples sur l’éditeur classique puisque le lien « permalink » est affiché juste en dessous du titre de l’article.

Cliquez sur le bouton d’édition, modifiez et enregistrez votre lien pour passer ce test.

 

Modifier-sauvegarder-url

 

Il est important de noter que ce test ne sera pas effectué si vous n’utilisez pas d’URL conviviales. Comme il n’est pas possible d’ajouter des mots clés à des URL simples ou numériques, ce test sera désactivé.

Pour vérifier si vous avez activé ces URLs, allez dans les paramètres de WordPress, et vérifiez vos paramètres de permalien. L’URL existante créée par WordPress devrait être un bon indicateur de vos paramètres actuels.

Pour mettre à jour vos paramètres, allez dans les paramètres des permaliens de WordPress dans Paramètres > Permaliens.

 

Focus Mot-clé au début du contenu

 

Test-echec-mot-clé-contenu

 

Outre le titre, la description et l’URL, il est également important d’avoir le mot-clé primaire au début de l’article.

Introduire le mot-clé primaire au début de l’article renforce la crédibilité de votre article auprès des moteurs de recherche et rassure les utilisateurs sur le fait qu’ils ont cliqué sur le bon lien.

Dans ce test, Rank Math vérifie votre contenu pour voir si le mot-clé principal est présent dans les premiers 10 % de votre article. S’il y est trouvé, vous réussissez le test.

Il existe toutefois une exception à la règle. Dans les cas où l’article lui-même est inférieur à 300 mots, RM vérifiera les 300 mots en entier pour vos mots-clés cibles. Si l’article dépasse les 300 mots, Rank Math vérifiera à nouveau les premiers 10 % de votre contenu.

Pour réussir ce test, il suffit de s’assurer que votre mot-clé de référence est présent dans les premiers 10 % de votre article.

 

Le mot-clé « Focus » dans le contenu

 

Mot-clé-contenu-test-échoué

 

Ce test est assez évident.

En dehors de tout ce dont nous avons parlé, Rank Math vérifie également si vos mots clés de référence sont présents dans l’ensemble du contenu.

Comme RM tente d’optimiser votre article pour tous vos mots-clés de référence, ce test est effectué pour tous ces mots-clés.

Rank Math va chercher plus loin et essaie de trouver les versions singulières et plurielles de vos mots-clés et de les prendre en compte dans le test.

Actuellement, cette fonctionnalité  est limitée à la langue anglaise et utilise une petite base de mots, ce qui risque de ne pas fonctionner tout le temps.

Si vous avez un mot-clé relativement peu connu, il se peut que Rank Math ne soit pas en mesure de comprendre sa version plurielle, auquel cas il ne cherchera que la version singulière de ce mot-clé.

Pour réussir ce test, vous n’avez qu’à vous assurer que tous vos mots-clés de référence apparaissent dans votre contenu. Cela ne devrait pas être difficile, car les mots-clés cibles doivent également être le sujet de l’article, et vous pouvez naturellement les inclure dans le contenu.

Une chose que vous devez garder à l’esprit, c’est qu’il est facile d’en faire trop. Votre but premier est d’attirer des visiteurs et de les encourager à lire votre contenu.

Si votre contenu comporte trop de mots-clés, il semblera alors peu naturel à vos lecteurs.

Même si les moteurs de recherche le trouvent meilleur et vous envoient un peu plus de trafic, vos lecteurs seront rebutés par une utilisation trop excessive des mots clés.

Pour éviter cela, passez le test, puis lisez le contenu par vous-même. Si vous estimez que le message contient une utilisation excessive de mots clés, vous devez réduire votre utilisation de ces mots clés et faire en sorte que l’article ait l’air naturel.

 

Longueur totale du contenu

 

 

Comme Google ne nous partage pas la manière dont son algorithme fonctionne, les webmasters sont dans l’obligation de se fier à leur instinct, leur expérience et de chercher à comprendre les mystères qui se cachent derrière Google Search.

Des études menées ont démontré que la longueur du contenu et les classements plus élevés ont une corrélation positive.

Peut-être que Google préfère les pages avec plus de contenu, ou peut-être que le contenu long vous donne la possibilité de mieux expliquer le sujet.

Quelle qu’en soit la raison, le classement de votre site web devrait s’améliorer dès le départ, y compris pour le contenu détaillé.

 

Dans ce test, Rank Math note votre contenu en fonction de sa longueur.

Voici un guide de référence simple à retenir :

Plus de 2500 mots : 100 % de score

2000-2500 mots : 70 % des mots

1500-2000 mots : 60% de score

1000-1500 mots : Score de 40%.

600-1000 mots : 20 % de points

En dessous de 600 mots : Score de 0

 

Les pages de produits constituent une exception évidente à cette règle.

Il est rare de voir une page de produit avec des milliers de mots de contenu, et Rank Math comprend cela. Toute page de produit sera alors exclut de ce test.

Pour réussir ce test, assurez-vous que votre contenu compte au moins 2500 mots. Vous pouvez aussi réussir le test avec un nombre de mots inférieur, mais vous ne serez pas noté à 100 % sur ce test.

 

Réussir tous les tests SEO de base

 

Une fois que vous aurez suivi les recommandations et optimisé votre article, la section SEO de base de Rank Math devrait apparaître comme cela :

Tests-réussis-Mots-clés

 

Une fois que vous avez vu cela, votre score global devrait être d’au moins 50.

Ce sont toutes les recommandations de la section sur le référencement de base.

 

Passons maintenant aux recommandations supplémentaires sur le SEO.

 

Référencement supplémentaire

 

La section référencement supplémentaire donne davantage de conseils pratiques pour optimiser votre article.

La raison pour laquelle nous avons placé ces conseils dans la section référencement supplémentaire est qu’ils n’ont pas un impact aussi important que les conseils de base en matière de référencement.

Pensez aux conseils de référencement de base comme la base d’une pizza et aux conseils de référencement supplémentaires comme la garniture. Sans la base, il n’y a pas de pizza, et sans les garnitures, la pizza n’est pas aussi bonne.

En fin de compte, vous devez utiliser les conseils de base et les conseils supplémentaires pour obtenir le meilleur impact possible sur le référencement.

 

Voici les optimisations que vous devriez voir dans la section « Conseils supplémentaires ».

 

Mot-clé cible dans le sous-titre (mots-clés cibles primaires et secondaires)

 

Un facteur de référencement sur la page peu pris en compte est la présence de votre mot-clé focus dans les balises H2, H3 et autres.

Bien que Google accorde une plus grande attention au H1, le H2 et les autres balises ne sont pas ignorées.

Elles sont importantes pour de nombreuses raisons.

Non seulement l’inclusion de vos mots clés dans vos balises apporte de la pertinence, mais elle permet également d’obtenir des liens de site dans les résultats.

Les liens de site « site-links » sont des liens rapides qui apparaissent sous le résultat de votre recherche et qui aident l’utilisateur à accéder rapidement à une section spécifique de l’article.

Voici à quoi ils ressemblent.

 

Mots-clés-google-recherche

 

Les liens de site ne contribuent pas seulement à renforcer l’autorité aux yeux de vos visiteurs, mais ils permettent également d’obtenir un taux de clics plus élevé.

Ces deux éléments sont essentiels à la croissance de votre site web.

Dans ce test, Rank Math vérifiera si vous avez inclus vos mots clés de focalisation dans vos rubriques et validera le test s’il les trouve. Ce test s’applique à tous vos mots clés.

Assurez-vous donc que vous les utilisez tous dans vos rubriques. Comme pour toute optimisation de référencement, essayez d’incorporer naturellement les mots clés dans votre article au lieu de les bourrer juste pour le plaisir.

Il est important de se rappeler que ce test porte à la fois sur les mots-clés primaires mais aussi sur les mots clés secondaires, et que vous devrez les intégrer tous les deux dans vos sous-titres pour obtenir un score complet.

Vous pouvez toujours vérifier si vous avez réussi le test pour un mot-clé secondaire en cliquant sur celui-ci.

 

Mot clé focus dans les attributs Alt de l’image

 

Dans ce test, Rank Math recherche votre mot-clé principal dans le texte ALT de vos images.

Les versions singulières et plurielles du mot-clé sont prises en compte lors de ce test, et le test est réussi si Rank Math trouve l’une des variations dans le texte ALT.

Le texte ALT de l’image est censé être le texte qui apparaît à l’écran si l’image ne se charge pas.

Au début de l’Internet, la bande passante était rare, et même quelques kilo-octets étaient considérés comme gigantesques.

C’est pourquoi le fait de disposer d’un texte alternatif pouvant remplacer une image qui ne peut être téléchargée était considéré comme une bonne pratique, car cela aidait les utilisateurs à comprendre le contexte de l’image.

Les moteurs de recherche ont vite compris que, puisque le texte de ALT décrit simplement l’image, ils pouvaient la lire pour comprendre de quoi il s’agissait. 

Comme nous l’avons mentionné, pour réussir ce test, vous devez avoir vos mots-clés principaux dans le texte ALT de votre image. Voici comment procéder si vous ne le saviez pas déjà :

Cliquez sur l’image pour laquelle vous souhaitez définir le texte ALT dans l’éditeur de bloc.

Cliquer-images-voir-options

 

Vous devriez voir la zone de texte Alt dans les premiers paramètres, et tout ce que vous avez à faire est d’ajouter le texte Alt à cet endroit et d’enregistrer votre message.

 

sauvegarder-alt-texte

 

Si vous utilisez l’éditeur classique, les étapes sont un peu différentes. Tout d’abord, cliquez sur l’image dont vous souhaitez définir le texte Alt.

Vous devriez voir apparaître un tas d’options sur l’image.

Cliquez sur l’icône du stylo pour ouvrir les paramètres de l’image.

 Ajouter-Texte-ALT-Médias

 

Vous devez voir le texte alternatif comme première option, qui est la même que le texte Alt.

 

Ajouter-text-alt-médias-ranki-math

 

Ajoutez le texte Alt de votre choix à cet endroit, et mettez à jour les paramètres de l’image.

 

Densité de mots-clés (mots-clés primaires et secondaires)

 

Densité-mot-clé-test-échoué

 

Bien que la densité de mots-clés devienne moins importante, l’optimisation de votre article avec une bonne densité de mots-clés vous donnera un avantage dans les résultats de recherche.

Cependant, la densité des mots-clés ne doit jamais être exagérée. Une faible densité de mots-clés est préférable à une forte densité.

Notez que même avec une faible densité de mots-clés, il y a de fortes chances que Google choisisse votre mot-clé de focalisation.

Mais une densité de mots-clés élevée est un signal de mauvaise qualité, qui pourrait vous faire exclure des résultats de recherche.

Bien qu’il n’y ait pas de densité de mots-clés parfaite, une densité de mots-clés de 1 à 1,5 % est suffisante dans la plupart des cas, le plus important est de garder votre langage naturel car si les moteurs de recherche ne s’attaquent pas à la densité élevée de mots-clés, vos utilisateurs le feront certainement.

Dans ce test, Rank Math vérifie combien de fois votre mot-clé focus a été utilisé dans l’article. Lors de ce test, les mots de conjonction sont ignorés. Gardez donc cela à l’esprit lorsque vous incluez votre mot-clé de focalisation dans l’article.

 

Par exemple, si votre article concerne une « recette de poulet frit », alors…

  • Recette de poulet frit
  • Recettes de poulet frit
  • Recette de friture et de poulet
  • La recette du poulet frit

 

Toutes les options ci-dessus seront prises en compte lors du calcul de la densité des mots-clés. Nous savons que certains mots n’ont pas de sens, mais ils ne sont cités qu’à titre d’exemple.

Pour obtenir la note maximale à ce test, assurez-vous que votre densité de mots-clés se situe entre 1 % et 1,5 %. Si vous en faites trop et que vous dépassez une densité de mots-clés de 2,5 %, vous recevrez un avertissement à ce sujet également.

Dans la capture d’écran au début de ce sujet, vous avez vu que RM nous a averti que notre densité de mots-clés était trop faible.

Après avoir ajouté le mot-clé plusieurs fois, la recommandation a été rapidement modifiée.

 

Test-réussi-mot-clé

 

Longueur de l’URL

 

 

De multiples études sur la longueur des URL ont montré que les URL plus courtes ont plus de chances d’être classées dans les SERP (Pages de résultats).

Les URL courtes sont simples, précises et suffisamment spécifiques pour susciter des clics. Il suffit d’y penser.

Laquelle des URL suivantes vous semble la meilleure ?

 

Différence-url-longueur

 

La différence est claire et évidente.

Les URL longues sont susceptibles d’être remplies de mots-clés ou d’être inutilement longues. Google ne préfère ni l’un ni l’autre, et vous ne devriez pas non plus.

Bien que les URL courtes soient préférées, il n’existe pas de ligne directrice pour dire quelles URL sont considérées comme « courtes ».

Il n’est donc pas facile de quantifier la longueur d’une bonne URL.

Au lieu d’essayer d’atteindre une certaine longueur, nous vous recommandons de vous demander : « Puis-je raccourcir l’URL et la rendre plus précise en même temps ? Si la réponse est oui, vous devez alors réduire la longueur de l’URL.

Dans ce test, RM vérifie la longueur de votre URL et vous fait savoir si elle est trop longue.

Comme nous l’avons évoqué, il n’est pas facile de spécifier une longueur exacte qui peut être considérée comme bonne, mais dans le cas de RM, c’est la seule option possible.

Après des tests minutieux et de nombreux exemples concrets, la « bonne » longueur de l’URL de Rank Math a été fixée à 75 caractères ou moins. Donc, si la longueur de votre URL est égale ou inférieure à 75 caractères, ce test sera réussi.

Enfin, vous devez garder à l’esprit deux ou trois choses avec ce test.

Tout d’abord, ce test vérifie l’intégralité de votre URL, et non pas seulement une partie. Cela signifie que HTTP, votre nom de domaine, les caractères de séparation et l’URL de votre article sont tous inclus dans le test.

 

Considération-URL-entier

 

C’est pourquoi, si votre nom de domaine est trop long, vous devriez probablement ignorer ce test. En raison de la longueur du nom de domaine, vous ne pourrez pas créer une URL significative tout en respectant la limite de 75 caractères.

Dans ce cas, le test apparaîtra comme un échec, mais vous pouvez supposer  que votre article est optimisé.

 

Liens vers des sources externes

 

Vous devez savoir que les liens d’autres sites web qui pointent vers votre site sont très utiles pour le référencement de votre site.

Ce que vous ne saviez peut-être pas, c’est que les liens de votre article vers d’autres sites web sont également (bien que de faible importance) un facteur de classement.

Lorsque vous écrivez un article, il est naturel de faire référence à d’autres articles, outils, sites web et recherches disponibles ailleurs.

Le fait de les référencer dans votre article donne à votre texte une apparence naturelle pour les moteurs de recherche et les utilisateurs.

Veillez simplement à ne pas faire de liens vers vos concurrents directs si vous voulez garder un avantage dans les SERP.

Dans ce test, RM vérifie si vous avez des liens vers des sites web externes. Si ce n’est pas le cas, vous échouerez à ce test.

Vous devrez alors ajouter quelques liens pertinents vers des sites web externes pour réussir ce test.

 

Lien vers un contenu externe avec un lien suivi

 

Si vous connaissez le référencement, vous savez que tous les liens ne sont pas créés de la même façon.

Il existe des liens « suivis » et des liens « non suivis ».

Techniquement, il n’y a pas de liens « suivis », car c’est le comportement par défaut des liens, mais la terminologie sur Internet a évolué de telle sorte que dire qu’un lien est « suivi » est considéré comme normal.

Dans les premiers temps de l’Internet, il n’y avait pas de « nofollow » ou de « dofollow ». Tous les liens étaient suivis. Cela a amené à un problème de spam massif où les gens utilisaient des logiciels automatisés pour créer des milliers de liens de spam vers leurs sites.

Pour lutter contre ce problème, Google a introduit la balise nofollow.

Cela a conduit à un autre problème. Auparavant, les sites web se reliaient à d’autres sites web librement et chaque fois que cela avait un sens.

Dès que la balise nofollow a été introduite, la plupart des sites web ont commencé à ne pas suivre tous leurs liens vers des sites web externes, essayant de garder toute la puissance de référencement pour eux.

Ce phénomène a été appelé PageRank Sculpting, et Google n’a pas apprécié. Après tout, l’objectif même du web (et de son algorithme) était en train d’être mis en échec.

Pour lutter contre ce problème, ils ont commencé à récompenser les sites qui proposaient des liens vers d’autres sites web sans balise nofollow, c’est-à-dire avec des liens suivis. Et c’est la raison pour laquelle vous voyez cette recommandation dans RM.

Ce test dépend évidemment de celui qui le précède. Si vous ne faites pas de liens vers des sites web externes, comment le lien sera-t-il suivi ?

Pour réussir ce test, passez le test ci-dessus, puis assurez-vous qu’au moins un de vos liens externes est suivi.

Vous vous demandez peut-être si Rank Math ne dispose pas d’une option permettant de ne pas suivre automatiquement tous les liens externes ? Et si cette option est activée ?

Tout d’abord, tous les liens externes ne doivent pas être non suivis. Nous avons ajouté cette option pour faciliter la non-surveillance de nombreux liens, mais pas dans l’intention de ne pas suivre tous les liens externes.

En fait, nous vous encourageons à vous relier à des sites web faisant autorité – c’est la raison pour laquelle l’hyperlien existe. Lorsque vous faites un lien vers un site web de confiance, vous ne devez absolument pas le suivre.

Nous avons inclus une fonction de liste blanche dans Rank Math, qui vous aide à y parvenir.

 

Voici comment cela fonctionne :

Vous activez la fonction pour ne pas suivre tous les liens externes.

Ensuite, vous ajoutez votre liste de domaines de confiance dans la liste « Nofollow Exclude Domains ». Une fois que vous avez enregistré vos paramètres, Rank Math ne suivra aucun lien externe vers ces domaines.

Une autre façon de gérer vos liens est de ne pas activer l’option « Nofollow all external links » et d’ajouter la liste de vos domaines non fiables à la liste noire, appelée option « Nofollow Domains » dans Rank Math.

Ainsi, tous vos liens externes seront suivis, à l’exception des liens vers les domaines énumérés dans cette section.

Vous pouvez utiliser une des deux solutions pour gérer vos liens, et si vous établissez davantage de liens vers des domaines de confiance, l’utilisation de la liste noire vous fera gagner du temps et vice versa.

La liste noire et la liste blanche se trouvent dans les Paramètres généraux à l’intérieur de Rank Math. Vous pouvez tout apprendre à leur sujet dans l’article de la base de connaissances qui leur est consacré.

 

Lien avec les ressources internes

 

Lien-avec-ressources-internes-test-réussi

 

Les liens internes sont un moyen efficace d’améliorer le référencement de votre article et de donner à vos utilisateurs une meilleure expérience sur votre site internet.

Rank Math vérifie votre article en temps réel et vous informe si votre contenu ne comporte pas de liens internes.

Les types de liens suivants sont pris en compte pour ce test :

  • Liens vers d’autres publications sur votre site web
  • Liens vers d’autres sous-domaines de votre domaine principal
  • Liens vers le domaine principal à partir d’un sous-domaine

 

Pour réussir ce test, assurez-vous d’inclure quelques liens internes à votre site internet pertinents, de votre article vers d’autres articles de votre site internet.

 

Unicité du mot clé principal (mot clé principal uniquement)

 

Unicité-mot-clé-focus-test-réussi

 

Il s’agit d’un test simple qui vérifie si vous avez déjà utilisé votre mot-clé primaire dans un de vos autres articles. 

Si vous utilisez le même mot-clé dans plusieurs articles, cela signifie que vous essayez de classer plus d’un article pour les mêmes mots-clés.

Les SERP sont rarement assez faciles à pénétrer avec deux contenus, et il est peu probable que vos deux articles atteignent les dix premières places.

Un autre problème lié à l’optimisation de 2 articles pour les mêmes mots clés est l’unicité du contenu. Si vous écrivez sur le même sujet, il serait difficile de rendre le contenu unique.

Même si vous y parvenez, ne serait-il pas préférable d’avoir tout le contenu dans un seul article ?

En créant 2 articles sur le même sujet, vous vous donnez également la possibilité de créer des contenus en double.

Bien que les moteurs de recherche ne vous pénalisent pas pour les contenus dupliqués, ces derniers peuvent finir par les confondre en ce qui concerne le classement des articles.

Prenons un exemple :

Supposons que vous ayez créé un article sur votre site web en ciblant un mot-clé spécifique.

Au fil du temps, le sujet a évolué et vous avez ressenti le besoin de couvrir le même contenu de manière plus détaillée, alors vous écrivez un nouvel article sur le même sujet.

Réfléchissez maintenant du point de vue d’un moteur de recherche. Selon eux, un contenu plus ancien qui comporte (espérons-le) quelques bons liens est une bonne ressource par rapport à une ressource toute neuve.

De ce fait, les moteurs de recherche finiront par classer votre ancien contenu, et votre nouveau contenu peu référencé.

Pour ces raisons, nous vous recommandons de ne créer qu’un seul article pour un mot-clé de référence.

Pour les nouveaux sites web, il est peu probable que vous échouiez à ce test, car RM vous en informe.

Toutefois, si vous avez un site web plus ancien où un même sujet qui a déjà été traité plusieurs fois, il existe quelques solutions pour contourner la situation.

Vous pouvez soit fusionner les articles ensemble, soit supprimer un des articles. Si vous décidez de supprimer l’article, assurez-vous de rediriger l’ancien vers le nouveau.

Avant de décider des mesures à prendre pour résoudre le problème, vous devez d’abord trouver l’article avec le même mot-clé.

Ne vous inquiétez pas, vous n’avez pas besoin de parcourir tous vos articles et de vérifier manuellement : le classement mathématique vous aidera.

Si vous échouez à ce test, Rank Math vous informera non seulement du problème, mais il ajoutera également un lien sur lequel vous pourrez cliquer pour consulter tous les articles qui utilisent le même mot-clé.

Une fois que vous aurez vu tous les articles, le reste des étapes est facile à mettre en œuvre.

Voici à quoi ressemble l’erreur :

 

Utiliser-mot-clé-test-echec

 

Lorsque vous cliquez sur le lien, c’est ainsi que Rank Math vous présente tous les articles.

 

comparaison-mots-clés-primaire-test-rank-math-articles

 

Vous pouvez également utiliser le score SEO attribué par Rank Math comme guide pour savoir quoi faire. 

Vous pouvez utiliser cette information en conjonction avec vos autres statistiques (trafic, liens, conversions, etc) pour prendre une décision sur la façon de gérer ces articles.

 

Réussir tous les tests de la section supplémentaire du SEO

 

Une fois que vous aurez suivi toutes les étapes décrites ci-dessus et que vous aurez optimisé votre article, vous devriez facilement réussir tous les tests de la section « Référencement supplémentaire ».

Vous devriez voir toutes les cases vertes dans la section, comme ceci :

 

Ensemble-tests-réussis-mots-clés

 

De plus, une fois que vous avez réussi tous les tests de base et supplémentaires, votre score SEO pour le mot-clé Primaire devrait déjà être très élevé. Vous devriez commencer à voir la couleur verte de votre score.

 

Score-mot-clé-primaire

Passons à la section suivante.

 

Lisibilité du titre

 

Si vous consacrez la plupart de vos ressources à la rédaction de vos contenus et très peu à la rédaction de vos titres, vous devriez alors sérieusement reconsidérer votre stratégie.

Il est courant dans le monde de la publicité de dire qu’une fois que vous avez écrit votre titre, vous avez dépensé 50 cents de votre dollar. Cela signifie que sur le budget total de rédaction, la moitié est dépensée uniquement pour le titre.

Pourquoi feraient-ils cela ? Parce que 100 % de votre public peut lire votre titre, mais moins de 50 % en lira le contenu. Et ce fait s’applique aux titres bien écrits.

Un mauvais titre pourrait même ne pas attirer 50 % des lecteurs.

On ne saurait trop insister sur l’importance de bons titres sur vos articles. Non seulement le titre est l’accroche qui attire les lecteurs, mais il influe également sur le classement des recherches d’une manière que vous n’auriez peut-être pas envisagée.

Même si Google ne l’a jamais confirmé, il est bien connu que Google utilise le taux de clics comme facteur de classement des recherches.

Bien que ce facteur ne puisse pas à lui seul vous garantir d’excellents résultats, lorsque vous vous efforcez de gagner quelques places dans les dix premiers résultats, un taux de clics plus élevé peut être l’avantage qui vous place au-dessus de vos concurrents.

Lorsque vous écrivez des titres convaincants sur lesquels les utilisateurs ne peuvent s’empêcher de cliquer, non seulement vous battez vos concurrents (même s’ils se classent en dessous), mais vous montrez également à Google que votre résultat est plus pertinent pour la requête.

Si vous continuez à dépasser le taux de clics de référence pour la requête, Google promouvra bientôt votre résultat au-dessus des autres, et il continuera à y rester s’il continue à attirer la majorité des clics.

Maintenant que vous avez compris tous les avantages qu’il y a à écrire de meilleurs titres, passons aux tests de lisibilité des titres.

 

Présence du mot-clé principal au début du titre 

 

Mot-clé-focus-principal-utilisé-début-titre-test-réussi

 

Dans les SERP, vous devez attirer l’attention de votre utilisateur le plus rapidement possible. C’est pourquoi il est important de formuler votre titre de manière à ce que les mots importants dont le mot-clé focus primaire apparaissent au début du titre.

Ces pratiques sont également légèrement favorisées par les moteurs de recherche.

Dans ce test, Rank Math vérifie si vous avez placé votre mot-clé principal dans les premiers 50 % du titre, et passe le test si c’est le cas.

La raison pour laquelle Rank Math vérifie les premiers 50 % du titre et non le début absolu du titre est qu’il n’est parfois pas pratique de placer votre mot-clé principal au début de votre message sans qu’il n’apparaisse pas naturel.

Pour tenir compte de ces scénarios, RM a fixé une limite plus souple pour la vérification de vos mots-clés de référence.

Si vous échouez à ce test, il vous suffira de réécrire le titre de manière à intégrer le mot-clé « primaire focus » au début. Voici un exemple pratique d’un titre non optimisé.

 

Exemple-est-echec-mot-clé-titre

 

Et voici comment vous devez optimiser votre titre pour déplacer le mot-clé focus au début.

 

Titre-test-réussi-début-titre

 

Sentiment dans un titre

 

Un moyen éprouvé pour inciter davantage de personnes à cliquer sur votre site web dans les SERP est d’avoir un titre qui évoque des émotions fortes.

Notez que nous n’avons pas dit « genre d’émotions », mais « émotions fortes ».

Autrement dit, le type d’émotions évoquées n’a pas d’importance tant que les émotions sont suffisamment fortes.

Une règle simple de la rédaction est d’évoquer des émotions. Si nous parlions d’une pizza, nous vous dirions à quel point le pain est moelleux, à quel point il sent bon, à quel point les garnitures ont l’air bonnes, et à quel point le fromage a un goût délicieux en bouche.

Vous voyez ce que nous avons fait ?

Vous devriez vous efforcer de faire de même avec le titre. Mais, le titre n’est pas un endroit où il y a beaucoup de texte. C’est pourquoi l’idéal est d’avoir un titre qui évoque des émotions.

Si vous avez navigué sur Facebook, vous êtes peut-être tombé sur plusieurs posts dont les titres ressemblent à : « 7 life-hacks qui vont vous épater, le 4e est le meilleur ! » Ils tentent d’évoquer votre curiosité – une autre émotion forte.

Une chose importante à retenir lorsque vous utilisez cette tactique est que vous devez gérer les attentes.

En exagérant, vous risquez de faire cliquer les utilisateurs, mais si votre contenu n’est pas diffusé, vos utilisateurs quitteront rapidement votre site et ne reviendront jamais.

La pratique consistant à écrire des titres exagérés est appelée « clickbait », car vous appâtez littéralement vos utilisateurs pour qu’ils cliquent sur vos résultats.

Nous vous conseillons d’éviter le « click-bait » pour la santé à long terme de votre site web.

Non seulement les titres clickbaity sont moins performants sur les médias sociaux que les autres titres réguliers, mais ils sont également considérés comme un facteur de classement négatif.

Ils ne le sont pas directement, mais lorsque quelqu’un atterrit sur votre site web et rebondit rapidement et passe à un autre résultat, ce phénomène s’appelle le pogo-sticking, et c’est un facteur de classement négatif bien connu aux yeux des moteurs de recherche.

Pour réussir ce test, assurez-vous que votre titre suscite une forte émotion chez l’utilisateur. Parfois, c’est plus facile à dire qu’à faire, mais souvent, le simple fait de remplacer quelques mots de votre titre devrait faire l’affaire.

Voici un exemple.

C’est le titre que nous avons créé lors du dernier test, qui échoue à ce test.

Titre-echec-sentiment-absent

 

Et voici comment nous avons reformulé le titre pour le rendre plus émouvant.

 

Titre-test-réussi-sentiment-présent

 

L’analyse du sentiment est un sujet complexe, mais son fondement réside dans la compréhension de la façon dont certains mots affectent l’émotion d’une phrase.

Voici une liste de référence de mots positifs et de mots négatifs que vous pouvez utiliser dans vos titres pour évoquer une réponse positive ou négative.

 

Utilisation de Power Word dans le titre

 

Et si vous aviez le pouvoir magique de faire cliquer n’importe qui sur vos liens dans les SERP ?

Un pouvoir si bon qu’il serait presque considéré comme illégal ?

Ne vous inquiétez pas. Je ne pratique pas la magie noire. Nous faisions juste une démonstration de l’utilisation étonnante des mots de pouvoir.

Ce sont des mots qui, lorsqu’ils sont utilisés dans les titres, obligent les utilisateurs à cliquer dessus, qu’ils le veuillent ou non.

Pensez-y de cette façon. Et si, dans le paragraphe initial, nous disions : « Faites-en sorte que tout le monde clique sur vos liens dans les SERP » au lieu de « Avoir le pouvoir magique de faire en sorte que tout le monde clique sur vos liens ».

Ces mots ont le même sens, mais l’impact qu’ils ont sur l’article est très différent. Ce sont des mots de pouvoir pour vous.

Dans ce test, RM vérifie si vous utilisez un mot de pouvoir dans le titre. Le test est effectué à l’aide d’une liste interne de mots de pouvoir, qui est régulièrement mise à jour.

Si un mot de pouvoir est trouvé, vous réussissez le test ; sinon, vous échouez au test.

Pour en savoir plus sur les mots de pouvoir, nous vous recommandons de lire ce guide étonnant sur les mots de pouvoir.

 

Numéro dans le titre

 

Un moyen sûr pour obtenir plus de clics des SERP est d’utiliser des chiffres dans le titre.

Cette technique est populaire depuis un certain temps, mais son effet ne s’est pas estompé comme celui du clickbait.

Il est difficile d’expliquer pourquoi cela fonctionne, mais il est facile de reconnaître que cela fonctionne et de l’utiliser à votre avantage.

Pensez-y, qu’est-ce qui semble le plus cliquable –

« Comment nettoyer votre garage  » ou « 7 façons simples de nettoyer votre garage « .

C’est évidemment le deuxième.

Dans ce test, Rank Math vérifie si vous utilisez des chiffres dans votre titre. Si ce n’est pas le cas, Rank Math vous avertira que vous devriez le faire.

Donc, pour réussir ce test, il vous suffit d’inclure un numéro dans le titre du message, et vous réussirez le test.

 

Présence-nombre-titre

 

Réussir tous les tests de lisibilité des titres

 

Une fois que vous aurez réussi tous les tests de lisibilité des titres, l’écran devrait ressembler à ceci.

 

Réussir-ensemble-tests-lisibilité-titres

 

Lisibilité du contenu

 

Jusqu’à présent, vous avez utilisé Rank Math pour optimiser votre contenu et votre titre.

Ainsi, vous avez optimisé votre contenu pour les moteurs de recherche et attiré vos utilisateurs avec des titres accrocheurs.

Maintenant que l’utilisateur est sur votre site web en train de lire votre article, que pouvez-vous faire d’autre pour améliorer son expérience ?

La réponse est la présentation du contenu. Pensez-y de cette manière. Ce n’est pas parce que vous avez aimé la bande-annonce d’un film que vous êtes sûr de l’aimer, n’est-ce pas ?

En améliorant la présentation de l’article, vous aidez les utilisateurs à atteindre votre article et à y rester.

Nous avons souligné que l’expérience de l’utilisateur est extrêmement importante pour la santé à long terme de votre site web.

Tout d’abord, un utilisateur qui est heureux de lire votre contenu peut devenir un lecteur et un abonné de longue date. C’est extrêmement bénéfique pour vous de fidéliser votre lecteur.

Deuxièmement, le temps passé sur le site est l’un des moyens utilisés par Google et d’autres moteurs de recherche pour mesurer l’engagement des utilisateurs.

Et il n’est pas surprenant que les sites web qui ont un meilleur engagement obtiennent un meilleur classement et plus de trafic.

Les quelques tests suivants vous aident à organiser et à présenter votre contenu de manière à ravir vos lecteurs. C’est la dernière partie du processus d’optimisation, mais elle est aussi importante que les autres. Examinons les tests.

 

Utilisez une table des matières pour mieux présenter votre contenu

 

Utilisation-table-des-matières-test-échec

 

Si vous écrivez un article plutôt long, il est essentiel de faciliter la navigation dans l’article. Tous les utilisateurs ne recherchent pas l’information complète que fournit votre contenu.

Certains utilisateurs peuvent chercher une réponse très précise qui est enfouie quelque part dans l’article.

La manière la plus simple d’aider vos utilisateurs est d‘introduire une table des matières dans votre article.

Tout comme il est plus facile de naviguer dans un grand livre avec un index ou une table des matières, votre contenu sera également plus facile à naviguer avec l’inclusion d’une table des matières.

Votre effort ne passera pas inaperçu aux yeux des moteurs de recherche. Ils remarqueront votre engagement et vous récompenseront par un meilleur classement.

En outre, Google peut inclure un lien « Aller à » dans les SERP lorsqu’il détecte une table des matières dans votre article. Cela améliore considérablement votre taux de clics.

N’oubliez pas que Google le fait à sa discrétion, comme pour de riches extraits, et le simple fait d’inclure une table des matières ne garantit pas que vous obtiendrez les liens « Aller à ».

Néanmoins, le fait de ne pas inclure une table des matières ne garantit pas que vous obtiendrez les liens « Aller à », mais le fait de les inclure pourrait vous permettre d’obtenir les liens.

Voici un exemple de liens « Aller à ».

 

Table-matières-aperçu

 

Utilisation de paragraphes courts

 

Utilisation-paragraphes-courts-test-réussi

 

Dans ce test, RM vérifie la présence d’un plugin populaire de création de table des matières sur votre site web.

En supposant que vous utiliserez une table des matières si vous avez installé le plugin, RM passera le test s’il trouve l’un des plugins suivants installé sur votre site web.

  • WP Shortcode Pro
  • Code WP
  • TOC Pack – Table des matières pour Elementor
  • Blocs ultimes
  • Table des matières de LuckyWP
  • Elementor Pro

 

Si vous utilisez un autre plugin pour ajouter une table des matières, veuillez contacter votre fournisseur de plugin et lui demander d’ajouter ce filtre à son plugin/thème afin que RM puisse détecter que vous utilisez une section de table des matières dans vos posts.

Si vous ajoutez manuellement une section de table des matières codée en dur, vous pouvez utiliser ce filtre pour désactiver ce test particulier.

Dans la recherche d’une meilleure expérience utilisateur, je vous ai recommandé d’ajouter une table des matières, des images et même de simplifier votre langue.

La seule chose qu’il vous reste à faire, est la façon dont vous allez organiser votre contenu. C’est l’objet de ce test.

Comme nous l’avons mentionné dans un autre test ci-dessus, la mise en place d’un mur de texte est le moyen le plus rapide de perdre l’intérêt de vos lecteurs.

Un excellent moyen de maintenir l’intérêt de l’utilisateur est d’utiliser des paragraphes plus courts. Parcourez cet article et vous remarquerez que je limite mes paragraphes à quelques lignes chacun.

Dans ce test, Rank Math analyse votre contenu et vous informe si l’un de vos paragraphes contient plus de 120 mots. S’il trouve un ou plusieurs paragraphes de plus de 120 mots, ce test échouera.

Pour réussir ce test, lisez votre contenu et raccourcissez les paragraphes, en veillant à ce que chacun d’entre eux ne contienne pas plus de 120 mots.

 

Utilisation des médias dans vos posts

 

Utilisation-médias-article

 

La raison pour laquelle plus de gens regardent des films plutôt que de lire des livres est simple : Les vidéos sont plus faciles à consommer, et ont un impact plus important.

Plusieurs études effectuées ont souligné les faits suivants sur la rétention. Les humains retiennent :

  • 10 % de ce qu’ils lisent
  • 20 % de ce qu’ils entendent
  • 30 % de ce qu’ils voient
  • 50 % de ce qu’ils voient et entendent
  • 70 % de ce qu’ils disent et écrivent
  • 90 % de ce qu’ils font

 

C’est pourquoi il est essentiel d’ajouter certains médias à votre article pour attirer l’attention de votre lecteur.

Vous avez probablement entendu le dicton courant : « Une image vaut mille mots ».Alors, dites-nous, que préférez-vous faire, voir une image ou lire mille mots ?

Dans ce test, RM vérifie la présence d’images ou de vidéos dans votre article et vous prévient s’il n’en trouve pas.

Pour réussir ce test, il vous suffit d’ajouter des images ou des vidéos dans votre article. Vous devez savoir que le simple fait d’ajouter une image vous aidera à réussir le test, mais vous ne recevrez pas une note de 100 %.

Pour obtenir une note de 100 % à ce test, vous devez ajouter au moins 4 images ou vidéos à votre article.

Veuillez noter que RM vérifie les images ou les vidéos, donc le fait d’en inclure une seule vous permettra de réussir le test.

 

Une note de 100 pour l’optimisation du référencement

 

Une fois que vous avez réussi tous vos tests dans toutes les sections, vérifiez votre score final de référencement.

Score-total-réussite-tests

 

Vous pourriez être surpris de constater que vous avez réussi tous les tests, mais que vous n’obtenez toujours pas une note de 100/100 sur l’échelle de Rank Math.

La raison en est que vous avez peut-être réussi tous les tests, mais que vous n’avez pas obtenu 100 % à tous les tests.

Nous avons mentionné à de nombreuses reprises qu’il n’est pas nécessaire d’obtenir une note de 100 % à un test pour le réussir.

À première vue, on pourrait croire que vous avez fait tout le travail, mais il reste encore quelques optimisations à faire.

Par exemple, nous venons de mentionner dans la section ci-dessus que vous devez ajouter au moins 4 images ou vidéos à votre contenu pour obtenir une note de 100% au test Médias.

Mais si vous n’ajoutez qu’une seule image, le test sera également réussi.

Lorsque je vous ai montré l’exemple, j’ai ajouté une seule image à l’article pour réussir le test. Au fur et à mesure que j’ajoutais d’autres images, le score augmentait.

Augmentation-score-ajout-image

 

Pour obtenir une note parfaite de 100, passez en revue la description de chaque test, et voyez lequel des tests comporte des conditions supplémentaires qui nécessitent un peu plus d’efforts.

Ensuite, retournez à votre article et optimisez le pour ces tests afin d’obtenir une note de 100 sur 100.

Prêtez également attention aux mots-clés secondaires.

Dans notre post, ils apparaissent toujours en rouge, ce qui signifie que le post n’a pas été bien optimisé pour eux.

Pour voir les tests échoués, cliquez sur l’un des mots-clés secondaires.

Vérification-tests-mot-clé-changement

 

Comme vous pouvez le voir, il y a quelques optimisations de base et supplémentaires que nous n’avons pas faites pour notre mot-clé secondaire. Faisons-les rapidement.

Une fois que toutes les recommandations ont été optimisées pour tous les postes, le score global est rapidement passé à 93.

Plutôt surprenant, non ?

Score-final-tests-réussis-Rank-Math

 

Parfois, vous n’ajoutez pas de mots-clés secondaires à vos articles, et pour tenir compte de cela, RM ne vous attribue pas de score négatif si vous n’ajoutez pas de mots-clés secondaires.

De plus, les scores individuels pour vos mots-clés secondaires n’affectent pas votre score global.

Toutefois, mieux vous optimisez votre article pour les mots-clés secondaires, plus il y a de chances que votre article obtienne un certain trafic pour ces mots-clés.

N’ignorez donc pas le processus d’optimisation pour vos mots-clés secondaires.

 

C’est désormais à vous de jouer – ojk

 

Voici l’ensemble du processus d’optimisation de votre poste de 0 à 100 à l’intérieur de Rank Math. Le processus peut vous sembler écrasant et compliqué, mais laissez-moi vous assurer qu’il ne l’est pas.

Tout ce que vous faites pour la première fois est difficile.

Je vous promets que le processus devient plus facile à chaque fois que vous le faites, et après l’avoir fait plusieurs fois, il commencera à devenir une seconde nature, et vous commencerez à le faire inconsciemment.

Considérez ce processus comme un apprentissage de la conduite automobile. Lorsque vous avez commencé, vous deviez penser à toutes les choses consciemment.

Mais, une fois que vous l’avez appris, votre cerveau fait tout sur le pilote automatique. L’optimisation de vos articles n’est pas différente.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GRPD
Ce site utilise des cookies 🍪 afin d’améliorer votre expérience et optimiser mon site. Aussi je peux vois ce que vous aimez ou pas. Si vous avez un site, n'oubliez pas de le faire aussi !
Youtube
Consent to display content from Youtube
Vimeo
Consent to display content from Vimeo
Google Maps
Consent to display content from Google
Spotify
Consent to display content from Spotify
Sound Cloud
Consent to display content from Sound