Référencement naturel e-commerce

Nous avons pris nos plus belles plumes pour vous présenter le guide le plus complet sur le référencement naturel du e-commerce.

Nous avons réuni tous les éléments nécessaires de A à Z pour que vous puissiez absolument tout savoir sur l’optimisation du référencement naturel de votre e-commerce.

Vous souhaitez évidemment obtenir un trafic (et donc des clients) plus ciblé grâce au référencement naturel, mais vous ne savez pas réellement par où commencer ? Cela vous semble complexe ?

 

Nous allons vous donner toutes les pistes pour réussir, vous allez adorer ce guide.

Il est maintenant temps de passer dans le vif du sujet.

 

Pourquoi l’optimisation du référencement naturel sur les moteurs de recherche est importante pour un e-commerce ?

 

Examinons rapidement quelques statistiques intéressantes…

44 % des personnes commencent leur parcours d’achat en ligne par une recherche sur Google (nChannel).

37,5 % du trafic vers les sites de e-commerce provient des moteurs de recherche (SEMrush).

23,6 % des commandes d’un e-commerce sont directement liées au trafic organique (donc au référencement naturel) (Business Insider).

 

Ces chiffres montrent l’importance de l’optimisation des stratégies liées au référencement de votre site, ce guide va ainsi vous apprendre comment mieux référencer naturellement votre e-commerce en 6 étapes.

 

 

ETAPE 1 : Recherche de mots-clés pour votre e-commerce

 

La recherche de mots-clés est la base de toute campagne de référencement.

Pourquoi ?

Parce que c’est la base de toutes les autres tâches que vous allez effectuer.

(Par exemple, sans mots-clés, il est impossible d’optimiser vos pages de produits et de catégories).

Croyez-le ou non, mais votre liste de mots clés influence également votre référencement final. En effet, la structure de votre site et les URL doivent contenir vos mots clés choisis.

 

Une recherche effective de mots-clés est donc TRÈS importante pour votre e-commerce.

Et voici exactement comment trouver des termes que vos clients recherchent… et comment choisir les meilleurs mots clés pour votre site.

Pour d’amples informations –> La recherche de mots-clés pour le référencement naturel : Le guide ultime pour 2020

 

Comment trouver des mots clés pour vos pages de produits et catégories de votre e-commerce

La plupart des tutos de recherche de mots-clés se concentrent sur les « mots-clés informationnels ».

Il s’agit de mots que les gens tapent dans les moteurs de recherche pour découvrir un contenu pratique et utile.

(Comme « Comment faire du café »)

Bien que les mots-clés informationnels aient leur place dans le e-commerce, la majorité des mots-clés de votre site seront adaptés en fonction des recherches de vos produits.

(Comme « filtres à café Chemex »)

Cela signifie que vous devez aborder la recherche par mots-clés en gardant à l’esprit les mots-clés axés sur vos produits.

Voici exactement comment procéder :

 

Amazon Suggest

Oui, Amazon est probablement votre concurrent. Mais c’est aussi le plus grand e-commerce… ce qui en fait une mine d’or pour rechercher des mots-clés de produits.

Voici comment tirer profit d’Amazon pour cette recherche :

Tout d’abord, allez sur Amazon et entrez un mot-clé qui décrit un de vos produits.

Lorsque vous le ferez, Amazon vous fera une liste de suggestions autour de ce mot-clé.

Les mots-clés suggérés par Amazon ont tendance à être très ciblés (également connus sous le nom de mots-clés à longue traîne). Non seulement ce type de mots-clés a tendance à mieux se convertir que les mots-clés à courte traîne, mais ils sont aussi généralement moins compétitifs.

Réactualiser et répétez pour les produits les plus importants de votre site.

 

Conseil de Mehdi : Amazon propose parfois des catégories au-dessus des suggestions de mots-clés. Ce sont d’excellents mots-clés à utiliser pour vos pages de catégories.

 

Keyword Tool Dominator

Keyword Tool Dominator est un outil de recherche de mots-clés très pratique qui permet de creuser les suggestions de recherche d’Amazon.

Pour l’utiliser, il suffit d’entrer un mot-clé de base dans l’outil :

Et il affichera des dizaines de suggestions de mots-clés.

Oui, cet outil permet de trouver les mots-clés à longue traîne d’Amazon Suggest beaucoup plus rapidement. Mais d’après mon expérience, il vous donne aussi plus d’idées de mots-clés.

Par exemple, lorsque j’ai utilisé le mot « chiens », Amazon Suggest donne seulement 8 idées de mots-clés et Keyword Tool Dominator m’en a donné plus de 180.

Pour garder les choses plus organisées, vous pouvez enregistrer les meilleurs mots-clés dans une liste.

Il est temps maintenant d’utiliser une autre fonctionnalité d’Amazon qui est très utile pour trouver des mots-clés des pages de catégories.

 

Catégories Amazon (et concurrentes)

En tant que consultant pour des dizaines d’entreprises de e-commerce, je peux vous dire que beaucoup de propriétaires de ces sites optimisent leurs pages de catégories autour de mots-clés aléatoires.

Bien sûr, ils réfléchissent à ce que leurs clients pourraient utiliser pour trouver des produits dans cette catégorie. Mais les mots-clés qu’ils utilisent ont tendance à être, disons… moins qu’idéaux.

C’est une énorme erreur. Si les pages de catégories ne se convertissent pas aussi bien que les pages de produits, elles génèrent tout de même des ventes. Il est donc logique de passer du temps à trouver les bons mots-clés pour vos pages de catégories.

Et quelle est la meilleure façon de le faire ?

Regardez les catégories que vos concurrents utilisent déjà.

Cliquez sur le bouton « Catégories » en haut de la page d’accueil. Vous obtiendrez ainsi la liste des principales catégories d’Amazon.

Elles sont probablement trop vastes pour votre site. Cliquez donc sur celles qui vous semblent pertinentes pour voir les sous-catégories :

Voilà qui est fait.

Vous pouvez également accéder à la liste des catégories et sous-catégories d’Amazon et les voir sur une seule page.

Il est maintenant temps de fouiller dans la liste et de trouver des mots-clés axés sur les catégories qui correspondent à ce que votre e-commerce.

Par exemple, disons que votre site vend du mobilier pour chiens.

Vous irez dans la catégorie « Animaux »  et cliquez ensuite sur « Chiens ».

Choisissez ensuite « Paniers et mobilier » dans la liste. Amazon vous montrera les mots-clés qu’il utilise pour décrire leurs catégories liées au panniers ou mobilier (comme ci-dessous) :

Ce sont tous de GRANDS mots-clés à utiliser pour vos pages de catégories de mobilier pour chiens dans votre e-commerce.

 

Conseil de Mehdi : si votre catégorie est unique d’une certaine manière, assurez-vous d’inclure cette caractéristique unique dans votre mot-clé. Par exemple, vous pouvez transformer le mot-clé Amazon « aliments secs pour chiens » en « aliments secs sains pour chiens » ou « aliments secs crus pour chiens ». Ces mots-clés seront moins concurrentiels et plus ciblés que les versions générales de ces termes.

 

Amazon est une excellente ressource pour trouver des mots-clés de pages de catégories. Mais c’est loin d’être le seul endroit où vous pouvez trouver ce que vos clients recherchent chaque jour.

C’est pourquoi je vous recommande également d’examiner les mots clés que vos concurrents utilisent pour décrire leurs catégories.

Par exemple, si votre e-commerce vend des écouteurs haut de gamme, vous devriez vous rendre sur Headphone.com.

Et comme vous l’avez fait avec Amazon, regardez les termes autour desquels ils optimisent leurs pages de catégories.

Et ajoutez ces mots-clés à votre liste.

 

Wikipédia

Wikipédia est l’un des MEILLEURS endroits pour trouver des mots-clés pour les pages de produits et de catégories.

Voici pourquoi :

Tout comme les pages de catégories de vos sites concurrents, Wikipédia organise les choses par mots-clés et par catégories. En d’autres termes : ils ont fait le gros du travail pour vous !

Voyons un exemple de la façon dont vous pouvez utiliser Wikipédia pour la recherche de mots-clés dans le domaine du e-commerce.

Tout d’abord, entrez un mot-clé qui décrit un produit ou une catégorie que votre site vend :

Ensuite, recherchez des mots et des phrases qui ont un sens pour les produits que vous avez sur votre site.

Assurez-vous de jeter un coup d’œil à la table des matières. Ceux-ci peuvent parfois révéler d’excellents mots-clés de la page des catégories.

Une fois que vous avez épuisé les suggestions de mots-clés de Wikipédia, il est temps de passer à l’un de mes outils de recherche par mots-clés préférés : SEMrush.

 

SEMrush

Les stratégies que j’ai décrites jusqu’à présent auraient dû vous aider à obtenir une liste impressionnante d’idées de mots-clés.

Mais SEMRush est un peu différent. SEMRush ne génère pas de nouvelles idées à partir de mots-clés de base. Il vous montre plutôt des mots-clés pour lesquels vos concurrents se classent déjà.

Voyons comment vous pouvez utiliser cet outil

Tout d’abord, entrez un concurrent dans le champ de recherche de SEMrush.

Ensuite, cliquez sur « recherche organique »:

Cela vous montrera tous les mots-clés pour lesquels votre concurrent se classe :

Ei vous voulez extraire chaque mot-clé de SEMrush, il vous suffit de consulter le rapport sur les « concurrents » :

SEMrush vous montrera des sites qui sont similaires à celui que vous regardez.

Répétez ce processus avec les concurrents que vous venez de trouver.

Cela devrait vous donner suffisamment de mots-clés pour vous permettre de tenir jusqu’en 2037.

 

Google Keyword Planner

Enfin, nous avons le bon vieux Google Keyword Planner.

Notez que GKP est un outil qui n’est pas complétement efficase pour générer des idées de mots-clés uniques.

Par exemple, si vous entrez dans le GKP un mot-clé d’une page de catégorie comme « Miel Thym », il en sort des variantes très proches de ce terme :

Cela dit, si vous creusez un peu, vous pouvez trouver des idées qui ne sont pas des variations directes du mot-clé que vous venez de taper.

Comme le Google Keyword Planner ne génère pas beaucoup de mots-clés uniques, je recommande de l’utiliser pour vérifier le volume de recherche et l’intention commerciale.

Ce qui nous amène à notre prochaine étape…

Comment choisir des mots-clés pour les pages de produits et de catégories d’un e-commerce

Maintenant que vous avez une liste de mots-clés potentiels en main, vous vous posez probablement des questions :

Quels mots-clés dois-je choisir ?

La réponse ? Utilisez cette liste de contrôle en 4 étapes pour identifier les meilleurs mots-clés pour votre site.

________________________________________

#Volume de recherche n°1

C’est (de loin) la mesure la plus importante pour évaluer un terme de recherche.

Après tout, il s’agit de la mesure la plus importante pour évaluer un terme de recherche :

La compétitivité de conversion d’un mot ou sa qualité à se positionner sur la première page de Google, n’a pas d’importance si personne ne recherche ce mot.

Cela dit, je ne peux pas vous donner de recommandations précises sur le volume de recherche. Dans certains secteurs, 100 recherches par mois, c’est beaucoup. Dans d’autres, 10 000 recherches par mois, ce n’est rien.

Avec le temps, vous aurez une idée de ce qu’est un mot-clé « volume élevé » et « volume faible » pour votre secteur d’activité.

Pour trouver le volume de recherche pour un mot-clé donné, il suffit de le faire apparaître dans le GKP.Vous trouverez le nombre de recherches dans la colonne « Recherches moyennes mensuelles »:  

 

Conseil de Mehdi : Certains mots-clés présentent d’ÉNORMES variations saisonnières. Vous obtiendrez évidemment plus de recherches pour les « horribles pulls de Noël » en décembre qu’en juin. Mais il y a beaucoup de mots-clés non saisonniers qui ont des pics et des creux tout au long de l’année. Par exemple, le mot-clé « panier de basket » obtient plus de recherches en septembre qu’en décembre.

 

Pourquoi ? Qui sait ? Mais c’est une chose importante à noter car ces fluctuations peuvent avoir un impact direct sur vos résultats.

Pour voir rapidement comment le volume de recherche change tout au long de l’année, tapez votre mot-clé dans KWFinder. Vous obtiendrez alors un tableau très pratique avec des informations sur le volume de recherche d’un mois à l’autre.

________________________________________

#2 Adaptation mot-clé-produit

C’est un gros problème. Imaginons que vous trouviez un mot-clé qui fasse beaucoup de recherches. Ce doit être un mot gagnant, n’est-ce pas ?

Eh bien… pas vraiment.

C’est parce que le mot-clé peut ne pas correspondre parfaitement à ce que votre site vend.

Si le mot-clé que vous choisissez est même un peu exagéré par rapport à ce que vous avez à vendre sur votre e-commerce, les personnes qui recherchent ce terme ne vont pas acheter.

Avant de passer aux deux étapes suivantes de ce processus, vérifiez donc que le mot-clé que vous envisagez est en parfaite adéquation avec votre site .

Par exemple, disons que votre site vend des sachets de thé vert japonais. Et vous tombez sur un mot-clé comme « thé vert en poudre matcha ».

Même si vous ne vendez pas de thé vert en poudre (seulement des sachets de thé), vous pouvez créer une page de catégorie autour de ce terme… et convertir ces chercheurs en ce que votre site vend réellement.

Mais c’est délicat à réaliser. C’est pourquoi je vous recommande de vous étendre à d’autres catégories de produits seulement APRÈS avoir épuisé les mots-clés que votre clientèle cible recherche.

Même si le mot-clé peut être moins recherché, je vous recommande de choisir un mot-clé beaucoup plus ciblé pour votre entreprise, comme « thé vert en ligne ».

Maintenant que vous avez une liste de mots-clés que les gens recherchent (et qui correspondent bien aux produits de votre site), il est temps de voir si ces chercheurs sont prêts à sortir leur carte de crédit et à faire un achat.

________________________________________

#3 : Intention commerciale

Avant de choisir un mot-clé, prenez une seconde pour voir si les personnes qui l’utilisent sont réellement des personnes intéressés à passer à l’acte d’achat.

Heureusement, c’est très facile de détecter ceci avec le Google Keyword Planner.

Tout d’abord, vérifiez la colonne « Concurrence » du mot-clé choisi.

La « Concurrence » reflète le nombre de personnes qui font des offres sur ce mot-clé sur Google, plus il y en a et plus il y a « de l’argent à gagner ».

Lorsqu’il s’agit de référencement naturel en e-commerce, je recommande de s’en tenir à des mots-clés de concurrence « moyenne » et « élevée ».

Vous pouvez également consulter la rubrique « Enchère » en haut de la page.

L’enchère en haut de la page est le montant que les gens ont tendance à dépenser en un seul clic sur Google Ads. Et lorsqu’il s’agit d’évaluer l’intention commerciale, plus l’offre proposée est élevée, mieux c’est.

Il est évident que les mots-clés dont l’offre suggérée est élevée sont également plus compétitifs pour être positionner sur Google. Mais nous aborderons ce point dans la prochaine section.

Ce que vous devez faire maintenant c’est de faire apparaître les offres de mots avec les enchères les plus élévée.

Vous allez surement vous rendre compte que un simple mot comme « thé vert japonais » a une enchère suggérée moins élevée que « acheter du thé vert ».

En effet, de nombreuses personnes qui recherchent un mot-clé sans le terme « achat » ne sont probablement pas prêtes à acheter. Il se peut qu’elles recherchent la définition. Ou elles sont peut-être curieuses de connaître les bienfaits du thé vert pour la santé, par exemple.

________________________________________

#N°4 Concurrence

Enfin, il est temps de voir à quel point il sera difficile d’être présent sur la première page de Google.

Voici comment :

L’outil de mesure de la « difficulté des mots-clés » de SEMrush

Cette mesure vous donne une idée de la compétitivité d’un mot-clé donné.

Vous pouvez trouver la difficulté d’un mot-clé dans SEMrush en entrant un mot-clé dans le champ de recherche « Keyword Overivew »…

Et puis ensuite vous n’avez plus qu’à regarder l’option « Keyword difficulty »:

Plus ce chiffre est élevé, plus il est difficile de se classer pour ce mot-clé sur Google.

 

Ciblage de mots-clés et optimisation des pages

C’est ici que vous voyez si les sites positionnés dans le top 10 sont optimisés autour de ce mot-clé.

Pourquoi est-ce important ?

Si les pages du top 10 ne sont qu’à moitié liées à ce mot-clé, vous pouvez parfois tenter votre chance de vous faire une place grâce à une page très ciblée.

Par exemple :

Si vous recherchez « bougie personnalisable parfumée écologique », vous remarquerez que certains résultats ne sont pas optimisés autour de ce terme spécifique :

En d’autres termes : la plupart des personnes qui recherchent ce mot-clé se posent probablement la question : « sont-elles réellement écologiques ? ».

Donc, si vous optimisez une de vos pages de catégorie dans votre e-commerce autour du mot-clé « bougie personnalisable parfumée écologique », vous aurez de bonnes chances de vous retrouver dans le top 10.

 

Conseil de Mehdi : Le ciblage exact des mots-clés n’est plus aussi important qu’il l’était. Cependant, si vous optimisez votre page autour d’un mot-clé super spécifique, cela vous donne un avantage sur les pages qui ne sont pas parfaitement optimisées.

 

Maintenant que vous avez une liste de mots-clés qui ont un bon volume de recherche, qui ont peu de concurrence, ET qui sont susceptibles de convertir les acheteurs, il est temps de mettre en place et d’optimiser la structure de votre e-commerce.

 

ETAPE 2 : Structure d’un e-commerce

 

La structure d’un site – ou la façon dont les pages  sont organisées et disposées – est une considération importante pour le référencement naturel de TOUT site.

Mais elle est d’autant plus importante pour les e-commerce. En effet, un e-commerce moyen a tendance à avoir beaucoup plus de pages qu’un blog moyen ou qu’un site de pizzeria local.

Avec un tel nombre de pages, il est essentiel que la structure de votre e-commerce permette aux utilisateurs et aux moteurs de recherche de trouver facilement toutes vos pages.

 

Les deux « règles d’or » de l’architecture d’un e-commerce

Il y a deux règles importantes à garder à l’esprit lorsqu’il s’agit de mettre en place la structure de votre e-commerce :

Règle d’or n° 1 : faire en sorte que les choses restent simples et évolutives

Règle d’or n°2 : Gardez chaque page à au plus de trois clics de votre page d’accueil

Je vous apporte plus de détails sur ces deux règles dans une minute.

Mais d’abord, voyons un exemple de la façon dont une mauvaise conception de site peut nuire à vos efforts de référencement naturel…

 

Exemple de mauvaise configuration d’un e-commerce

Voici un exemple qui enfreint les deux règles d’or :

Qu’est-ce qui ne va pas avec cette image ?

Premièrement, ce n’est pas simple. Il est difficile de comprendre la logique de ce qui va où.

Deuxièmement, elle n’est pas évolutive. Chaque fois que vous voulez ajouter une nouvelle catégorie, vous devez créer une nouvelle couche…. et réorganiser vos catégories et sous-catégories existantes.

Mais c’est aussi beaucoup trop profond.

La plupart des liens qui pointent vers les e-commerce pointent vers leur page d’accueil.

Et lorsque vous avez une structure « profonde », l’autorité de votre domaine est diluée le temps qu’elle atteint vos pages de produits et de catégories.

Dans cet exemple, il faut six clics pour atteindre la première page de produit.

(Rappellez vous que vous voulez que toutes les pages de produits soient à trois clics ou moins de votre page d’accueil)

 

Conseil de Mehdi : si votre site est déjà mal configuré, ne commencez pas à déplacer les pages avant d’avoir consulté un pro de l’optimisation du référencement naturel et un développeur. Ils s’assureront que les anciennes pages redirigent vers les nouvelles…

 

Exemple de référencement naturel et de strucutre d’un e-commerce 

Maintenant que vous avez vu un exemple de ce qu’il ne faut pas faire, il est temps de regarder un exemple bien optimisée.

Comme vous pouvez le voir, les liens sont concentrés dans les pages de produits et de catégories du site.

Cette autorité concentrée aide ces pages à se positionner sur Google. Elle permet également à Google de trouver et d’indexer facilement chaque page.

Et voici un exemple de ce que cela donnerait pour un e-commerce qui vend des chaussures :

Non seulement c’est génial pour le référencement naturel, mais les utilisateurs vont aussi l’adorer. En effet, une architecture simple permet de trouver facilement les produits qu’ils recherchent.

Examinons un exemple concret de l’architecture du e-commerce : Party.fr

Imaginons que vous vouliez acheter un nouveau déguissement pour femme.

Vous vous rendez sur la page d’accueil et cliquez sur « Costumes et accessoires ». Et vous obtenez une liste de produits dans cette sous-catégorie :

En trois clics, vous avez trouvé ce que vous vouliez.

Et comme Party.fr utilise une structure simple et évolutive, Google indexera toutes ses pages.

 

ETAPE 3 : Référencement naturel « on-page » pour les e-commerce

Maintenant que vous avez mis en place l’architecture de votre site, il est temps d’optimiser vos pages de catégories et de produits. Pour la plupart des e-commerce, ces deux types de pages concentrent le plus de trafic et de ventes.

C’est logique si l’on y réfléchit bien : quelqu’un qui cherche des « basket de course Nike rouges taille 38 » est beaucoup plus proche de faire un achat que quelqu’un qui cherche « acheter des chaussures en ligne ».

 

Une page parfaitement optimisée

Prenons l’exemple d’une page « parfaitement optimisée » d’un e-commerce.

Décomposons chacun de ces éléments :

 

Balise de titre : Ajoutez des mots tel que « Acheter », « Pas cher » et « Offres » pour obtenir un plus grand trafic 

Vous voulez évidemment utiliser votre mot-clé cible dans la balise de titre de votre page.

Mais ne vous arrêtez pas là. L’ajout de mots à votre balise titre peut vous aider à afficher des recherches plus longues.

Par exemple, disons que votre mot-clé cible est : « casque antibruit ».

Au lieu de faire votre balise de titre : « Casques/écouteurs antibruit », ajouter un ou deux mots que les gens pourraient utiliser lors de leur recherche.

Voici quelques termes courants que les gens utilisent lorsqu’ils recherchent des produits sur Google :

– Bon marché

– Offres

– Qualité

– Meilleur

– En ligne

– Livraison gratuite

Votre balise de titre pourrait donc être quelque chose comme ça :

 » La meilleure offre de casques antibruit « 

 

Balise de titre : Utilisez des mots comme « X% de réduction » et « Prix le plus bas » pour stimuler la gestion relation client

Google utilise probablement le taux de clics organiques comme facteur de positionnement. Et même si ce n’était pas le cas, il est toujours judicieux d’optimiser au mieux votre titre.

Plus il sera attirant, plus il y aura de clics (et donc plus de ventes).

Heureusement, il existe une poignée de mots et de phrases qui déplacent magnétiquement le curseur d’une personne vers votre résultat. Je les appelle « Mots magnétiques de clic ».

Voici quelques-uns des meilleurs mots magnétiques pour les pages de produits et de catégories d’un e-commerce :

– X% de réduction (« 25% de réduction »)

– Garantie

– Le prix le plus bas

– Livraison gratuite

– Vente

Voici un exemple de ces mots en action :

Masque ski : -25% et livraison gratuite

Et lorsque vous les incluez dans vos balises de titre (et vos balises de méta description), vous vous retrouvez avec plus de clics (ce qui peut signifier plus de clients).

 

Balise de description : Incluez des expressions comme « Grande sélection », « Livraison gratuite » et « Tous nos articles sont en vente » pour maximiser la gestion relation client de votre page

Dans la balise de description, vous avez plus de place pour inclure des phrases plus longues.

Voici quelques exemples de phrases que vous pouvez utiliser afin d’obtenir plus de clics :

– Obtenez les meilleurs prix sur ____ aujourd’hui.

– Économisez X% sur ____.

– Toutes nos ____ sont en vente en ce moment.

– Obtenez la livraison GRATUITE sur toutes les ____ aujourd’hui.

– Cliquez ici pour voir toutes nos offres exclusives sur _____.

– Grande sélection de ____ au prix le plus bas garanti.

 

Contenu de la page du produit et de la catégorie : Incluez plus de 1000 mots de contenu et utilisez votre mot-clé 3-5x fois

L’optimisation des pages de produits et de catégories est l’une des parties les plus difficiles du référencement naturel du e-commerce. Oui, vous voulez écrire un contenu de haute qualité. Mais contrairement à un post de blog, vous devez également garder à l’esprit le taux de conversion.

Voici les trois principales tactiques d’optimisation des pages que je recommande en e-commerce :

________________________________________

  1. Rédiger plus de 1000 descriptions de mots

Des études de l’industrie ont montré que les contenus longs ont tendance à se positionner en tête de Google.

(Et oui, ces conclusions s’appliquent aux magasins de e-commerce).

La raison est la suivante :

Google veut comprendre le contenu de votre page. Et plus vous fournissez de contenu, mieux Google peut faire son travail. De plus, un contenu approfondi des pages de produits aide les clients à comprendre ce qu’ils s’apprêtent à acheter. Il y a donc aussi un avantage en termes d’expérience utilisateur.

Pour être clair :

Il vous est peut-être impossible d’écrire 1000 mots pour CHAQUE page de votre site. Si c’est le cas, je vous recommande de rédiger des descriptions de produits longues et approfondies pour les 10 à 50 pages les plus importantes de produits et de catégories.

Par exemple, SmartKeyword vous aide à mesurer le nombre de mots de votre contenu et vous indique si cela est faible, moyen ou élevé.

________________________________________

  1. Répétez vos mots-clés 

Une fois que vous avez rédigé votre description détaillée du produit, il est temps de vous assurer que vous avez utilisé votre mot-clé cible 3 à 5 fois dans votre contenu.

Cela n’a rien à voir avec la densité des mots-clés ou le bourrage de mots-clés. Vous n’incluez votre mot-clé qu’une poignée de fois pour aider Google à comprendre le contenu de votre page.

Par exemple, si votre mot-clé cible est « Batterie », vous devez vous assurer d’avoir cette phrase exacte dans la description de votre produit au moins 3 fois :

 

Conseil de Mehdi : Google accorde un peu plus de poids aux mots-clés qui apparaissent en haut d’une page web. Assurez-vous donc que l’un de vos mots clés y figurent (par exemple, dans les 100 premiers mots de la description de votre produit ou de votre catégorie).

________________________________________

  1. Mots-clés de « l’INS »

Les mots-clés de l’Indexation Sémantique Latente (ISL) sont des mots et des phrases qui sont étroitement liés à votre mot-clé principal.

Par exemple, supposons que vous optimisiez une page de catégorie autour du mot-clé « mijoteuses ». Les termes étroitement liés à ce mot-clé sont les suivants :

– Mijoteuse

– 6 pintes, 4 pintes, etc.

– Minuteurs

– Autocuiseur

– Manuel

– Recettes

– Electrique

– Soupe

– Programmable

– Acier inoxydable

Vous voyez comment cela fonctionne ?

Voici comment trouver (et utiliser) les mots-clés de l’LSI spécifiquement pour le référencement naturel du e-commerce.

 

Étape 1 : Recherches sur Amazon

Tout d’abord, rendez-vous sur Amazon et cherchez votre mot-clé cible. Ensuite, regardez les termes qui apparaissent plusieurs fois sur la page de catégorie ou la page du produit pour ce mot-clé.

 

Conseil de Mehdi : si vous avez un concurrent qui se positionne mieux sur votre mot-clé, utilisez cette même technique sur son site.

 

Étape n° 2 : Google Keyword Planner

Ensuite, entrez votre mot-clé cible dans le Google Keyword Planner et regardez les mots-clés qu’il vous propose :

Vous pouvez également faire de même sur SmartKeyword :

 

Étape 3 : Saupoudrez-les dans votre contenu

Enfin, saupoudrez les mots-clés similaires qui ont un sens dans le contenu de votre page de produit ou de catégorie.

 

URL : Utilisez des URL courtes et riches en mots clés

Notre analyse d’un million de résultats de recherche sur Google a révélé une corrélation évidente entre la longueur des URL et le classement.

Plus précisément, nous avons constaté que les URL courtes ont tendance à être mieux classées sur la première page de Google que les URL longues.

Comme vous gérez un e-commerce, vos URL seront probablement plus longues que celles des autres sites.

En effet, votre URL comprendra des catégories et des sous-catégories. Par exemple : https://exemple.com/categorie/sous-categorie/produit.com

Toutefois, cela ne signifie pas que vous voulez que vos URL s’étendent sur plus de 50 caractères. En effet, les URL longues confondent Google et minimisent l’impact des mots clés de votre URL.

Voici un exemple d’URL de page de produit  inutilement longue :

(Non seulement cette URL est longue d’un kilomètre, mais elle contient des informations inutiles comme « productID.300190600 »).

En parlant d’utiliser des termes favorables au référencement dans votre URL, vous voulez également rendre vos URL riches en mots-clés.

Pour les pages de catégorie, incluez une description de 1 à 2 mots :

https://example.com/meublescuisine

Suivez le même processus pour les sous-catégories. Seulement cette fois, la sous-catégorie viendra après la catégorie dans l’URL :

https://example.com/meublescuisine/rangement

Ensuite, pour les pages de produits, n’indiquez que le mot-clé important pour ce produit, séparé par des tirets (« -« ).

https://example.com/meublescuisine/rangement/grandes-armoires

 

Conseil de Mehdi : Certains e-commerce n’utilisent pas de catégories et de sous-catégories dans leurs URL. Par exemple, au lieu de : https://example.com/meublescuisine/rangement/grandes-armoires, votre URL serait simplement : https://exemple.com/grandes-armoires.

Cela rend vos URL plus courtes et plus denses en mots clés. Je ne le recommande pas nécessairement, mais si c’est ainsi que vous préférez, cela ne va pas nuire à votre classement.

 

Liens internes : Lien conduisant vers les pages prioritaires

L’un des avantages du référencement naturel du e-commerce est que la liaison interne se fait presque automatiquement. C’est parce que la navigation de votre site crée généralement un grand nombre de liens internes naturels :

Cela dit, le référencement interne est sans aucun doute une bonne pratique de référencement naturel pour un e-commerce. Vous devriez donc y consacrer du temps.

Plus précisément, vous voulez créer des liens internes entre des pages d’autorité et des pages de produits et de catégories prioritaires.

Par exemple, disons que vous venez de publier un article de blog qui a généré beaucoup de backlinks.

Et vous avez également une page de produit qui se classe n°5 dans Google pour les « cartables d’écoliers », par exemple.

Nous vous conseillons ainsi d’ajouter un lien riche en mots clés à partir de cet article vers votre page produit.

 

Evaluation des produits pour obtenir de riches extraits d’informations sur Google

Si vous voulez vous démarquer facilement sur la première page de Google, ne cherchez pas plus loin que de riches extraits d’informations sur votre produit.

Et les e-commerce ont la possibilité d’obtenir l’un des extraits les plus attrayants qui sont : les critiques (le but est bien évidemment qu’elles soient positives).

En voici un exemple :

Comment obtenir ces géniaux reviews ? En appliquant des balises d’évaluation sur vos pages de produits. C’est un code spécial qui permet aux moteurs de recherche (comme Google et Bing) de mieux comprendre le contenu de votre page.

Bien qu’il n’y ait aucune garantie que Google affichera ces reveiws juste parce que vous le lui demandez, c’est pour cela que je vous conseille de configurer manuellement un balisage approprié pour augmenter vos chances.

Pour ceci, vous pouvez utiliser l’excellent outil de balisage de Google : Structured Data Markup Helper. Nous allons vous donner quelques pistes pour réussir mais pour plus d’informations vous pouvez consulter ces instructions : 

 

Tout d’abord, rendez-vous sur l’outil et choisissez « products » :

Ensuite, trouvez une page de produit sur votre e-commerce qui contient des critiques et des évaluations d’utilisateurs.

Collez l’URL de cette page de produit dans le champ URL et cliquez sur « Start Tagging ».

Mettez ensuite en évidence la section de la page que vous souhaitez baliser. Dans ce cas, nous allons nous concentrer sur les avis et les évaluations de produits.

Si votre produit a été évalué par une seule personne, choisissez « Évaluation ». Ensuite, mettez en évidence le nom de la personne qui a évalué le produit, la date de l’évaluation, etc.

Si plusieurs clients ont évalué le produit, mettez en évidence le numéro ou l’étoile de l’évaluation et choisissez « Évaluation globale ».

Lorsque vous avez terminé, cliquez sur « Create HTML » : 

 

Conseil de Mehdi : Utilisez la Google search console pour vérifier que ce schéma est correctement implémenté. Si vous avez configuré votre schéma, vous verrez « Rich Results » dans la rubrique « Enhances » 

(Je n’ai pas de schéma en direct, donc ce rapport n’apparaît pas pour moi).

 

ETAPE 4 : Référencement naturel pour le e-commerce

 

L’optimisation du référencement naturel est important pour TOUS les sites… et crucial pour le e-commerce. C’est parce que les sites de e-commerce ont tendance à avoir BEAUCOUP de pages. De plus, la plupart de ces pages n’ont pas beaucoup de liens vers elles.

Et si par exemple, vous et votre concurrent êtes au coude à coude, un problème technique de référencement peut faire la différence entre la 4e place et un classement très convoité en première position.

C’est pourquoi des audits techniques réguliers des sites de référencement sont essentiels.

 

Pour plus d’informations sur le référencement sur Google, nous vous invitons à lire nos deux articles consacrés à ce sujet :

Comment réaliser un audit technique de référencement naturel d’e-commerce

Dans cet exemple, nous allons utiliser Raven Tools. À mon avis, il possède la fonction d’audit de site la plus complète et la plus facile à comprendre .

En plus de Raven Tools, voici d’autres outils de référencement que vous pouvez utiliser pour vos audits :

– SEMrush

– DeepCrawl

– ScreamingFrog

– Site Condor

– Ahrefs

 

Pour utiliser Raven Tools, il suffit de choisir « Site Auditor » :

Raven Tools analysera votre site pour détecter d’éventuelles erreurs.

Ensuite, scannez le rapport pour détecter les problèmes qui surgissent.

Comme des problèmes avec vos balises de titre et/ou de description :

Contenu en double ou trop mince :

Et les « broken links » :

Maintenant que vous avez vu comment trouver les erreurs de référencement naturel, il est temps pour moi de vous montrer comment les résoudre.

 

Comment résoudre les problèmes techniques courants de référencement naturel sur les e-commerce

 

Problème : trop de pages

Avoir des milliers de pages sur votre site peut être un cauchemar technique en matière de référencement naturel. La rédaction d’un contenu unique pour chaque page devient alors une tâche monumentale. 

 

Pourquoi cela arrive-t-il ?

Certains sites de e-commerce ne proposent que des lots et des lots de produits à la vente. Comme chacun de ces produits nécessite sa propre page, le site accumule alors beaucoup de pages. De plus, il arrive que chaque petite variation d’un même produit (par exemple 15 tailles de chaussures différentes) ait sa propre URL unique, ce qui peut gonfler le nombre total de pages de votre site.

 

Comment y remédier

Tout d’abord, identifiez les pages que vous pouvez supprimer ou ne pas indexer… sans affecter vos résultats.

Selon mon expérience, 80 % des ventes d’un e-commerce proviennent de 20 % de ses produits (le vieux principe 80/20). Et environ 25 % des pages de produits n’ont généré AUCUNE vente au cours de l’année écoulée.

Mais plutôt que de travailler sur l’amélioration de ces pages, il est préférable de les supprimer, de ne pas les indexer ou de les combiner à une autre page.

La plupart des e-commerce (comme Shopify) permettent de trouver facilement des produits qui n’ont pas généré de revenus ces derniers temps. Vous pouvez ainsi les mettre dans une liste « à peut-être supprimer « .

Mais avant de supprimer quoi que ce soit, vérifiez sur Google Analytics que ces pages ne génèrent pas de trafic, comme ci dessous par exemple : 

Si une page n’attire pas de visiteurs sur votre site ou ne vous rapporte tout simplement pas d’argent, vous devriez vous poser la question : « Quel est l’intérêt de cette page ? ».

Dans certains cas, ces pages « fantômes » représenteront 5 à 10 % de votre site. Dans d’autres cas, elles peuvent atteindre 50 %.

Une fois que vous avez supprimé ces pages qui pourraient poser des problèmes, il est temps de réparer et d’améliorer les pages restantes.

________________________________________

Problème : Duplication du contenu

La duplication des contenus est l’un des problèmes de référencement naturel les plus courants du e-commerce. Et c’est un problème qui peut faire plonger votre site dans les résultats de recherche de Google.

Heureusement, en vous engageant à fournir un contenu unique sur chaque page de votre e-commerce (et en utilisant des techniques de référencement naturel avancées, comme les balises canoniques), vous pouvez faire en sorte que ces problèmes de contenu en double disparaissent.

 

Pourquoi cela arrive-t-il ?

De nombreuses raisons expliquent la multiplication des contenus sur les e-commerce.

Voici les trois raisons les plus courantes.

Premièrement, le site crée des URL uniques pour chaque version d’une page de produit ou de catégorie.

Par exemple, si vous avez un menu de catégorie comme celui-ci…

…il pourrait créer une URL unique pour chaque sélection effectuée par la personne. 

Si ces URL sont indexées par Google, cela va créer BEAUCOUP de contenu en double.

Cela peut également se produire si de légères variations d’un même produit (par exemple, des tailles ou des couleurs de chaussures différentes) créent des URL uniques pour les pages de produits.

Deuxièmement, nous avons un contenu standard. C’est là que vous avez un bout de texte qui apparaît sur plusieurs pages.

Bien sûr, il est tout à fait normal d’utiliser une partie du même contenu sur chaque page (par exemple, « Chez Mehdi Organic Supplements, nous utilisons les meilleurs ingrédients au meilleur prix »).

Mais si votre contenu passe à plus de 100 mots, il peut être considéré comme un double aux yeux de Google.

Enfin, si vous avez copié les descriptions. Cela se produit chaque fois que vous avez le même contenu (ou un contenu très similaire) sur plusieurs pages de produits ou de catégories.

 

Comment y remédier

Votre première option consiste à ne pas indexer les pages qui n’attirent pas le trafic des moteurs de recherche mais qui causent des problèmes de duplication de contenu.

Par exemple, si vos filtres de catégories génèrent des URL uniques, vous pouvez ne pas indexer ces URL. Problème résolu.

Une fois que vous n’avez pas indexé toutes les URL à supprimer, il est temps d’utiliser la balise canonical (« rel=canonical »).

Une balise canonical indique simplement aux moteurs de recherche que certaines pages sont des copies exactes ou de légères variations de la même page. Lorsqu’un moteur de recherche voit une balise canonical sur une page, il sait qu’il ne doit pas la traiter comme une page unique.

(Non seulement la canonicalisation résout les problèmes de contenu en double, mais elle permet de donner plus de valeur à vos backlinks. En effet, les liens qui mènent vers plusieurs URL différentes sont redirigés vers une seule URL, ce qui rend ces liens plus puissants).

 

Conseil de Mehdi : la mise en place de balises canoniques peut être délicate. C’est pourquoi je vous recommande de faire appel à un professionnel de l’optimisation des moteurs de recherche (SEO) ayant une expertise plus technique en la matière. Mais si vous préférez mettre en place vous-même des balises canoniques, ce guide de Google vous aidera.

 

Enfin, il est temps d’écrire un contenu unique pour toutes les pages que vous n’avez pas indexées ou pour lesquelles vous n’avez pas défini d’URL canoniques.

Oui, c’est un travail difficile (surtout pour un e-commerce qui compte des milliers de pages). Mais c’est une nécessité absolue si vous voulez rivaliser avec les géants (comme Amazon) qui ont tendance à dominer la première page de Google.

Pour faciliter le processus, je vous recommande de créer des modèles pour les descriptions de pages de produits et de catégories (je vous donnerai un exemple de modèle dans la prochaine section).

________________________________________

Problème : contenu mince

La finesse du contenu est un autre problème technique courant de référencement naturel auquel les e-commerce doivent faire face. Ainsi, même après avoir résolu vos problèmes de contenu en double, vous risquez d’avoir des pages à contenu mince.

Et ne vous y trompez pas : un contenu mince peut faire dérailler des campagnes entières de référencement naturel de e-commerce. En fait, eBay a perdu plus de 33% de son trafic organique à cause d’une pénalité liée au contenu léger.

Mais ne nous focalisons pas sur les aspects négatifs. Nos données d’analyse d’un million de résultats de recherche Google ont montré que les contenus longs avaient tendance à se classer au-dessus des contenus courts.

 

Pourquoi cela se produit-il ?

L’une des principales raisons pour lesquelles les e-commerce souffrent d’un manque de contenu est parce qu’il est difficile d’écrire beaucoup de contenu unique sur des produits similaires. Après tout, une fois que vous avez écrit une description sur des baskets de course, que pouvez-vous écrire sur 25 autres ?

Bien que cette préoccupation soit légitime, elle ne devrait pas vous empêcher d’écrire au moins 500 mots (et de préférence plus de 1000 mots) pour toutes les pages importantes de votre catégorie et de vos produits.

 

Comment y remédier

Tout d’abord, vous voulez identifier les pages de votre site dont le contenu est mince.

 

Conseil de Mehdi : Chacun a une définition différente du « contenu léger ». Dans mon esprit, le contenu fin se réfère à de courts extraits de contenu qui n’apportent pas de valeur unique.

 

Vous pouvez parcourir chaque page de votre site une par une ou utiliser un outil comme Raven Tools pour trouver les pages qui sont un peu trop minces (Raven considère que les pages de moins de 250 mots ont un « faible nombre de mots ») :

Une fois que vous avez identifié les pages à contenu mince, il est temps de les compléter avec un contenu unique et de haute qualité. Les modèles permettent d’accélérer considérablement ce processus.

Voici un exemple de modèle pour la description d’une page de produit :

 

Conseil de Mehdi : Plus votre contenu est vraiment unique, mieux c’est. Cela signifie qu’il faut utiliser réellement les produits que vous vendez. Écrivez vos impressions. Prenez vos propres impressions sur les produits. Vos descriptions de produits se distingueront ainsi auprès des utilisateurs et des moteurs de recherche.

________________________________________

Problème : vitesse du site

La vitesse du site n’est pas seulement importante pour le référencement naturel d’un e-commerce : elle a aussi un impact direct sur vos résultats. Des recherches menées par Radware ont montré que des temps de chargement lents peuvent augmenter de 29,8 % le taux d’abandon des paniers d’achat.

 

Pourquoi cela se produit-il ?

Voici les trois raisons les plus courantes pour lesquelles les pages des e-commerce chargent lentement :

Plateformes gonflées : Certaines plates-formes de e-commerce sont intrinsèquement lentes en raison d’un code surchargé. Et contrairement à un système de blog comme WordPress, vous ne pouvez pas simplement installer un plugin et regarder votre vitesse s’améliorer.

Les fichiers d’images de grande taille : Les images de produits en haute résolution sont géniales pour vos clients, mais peuvent faire charger votre page.

Hébergement et serveurs lents : Un plan d’hébergement lent peut freiner la vitesse maximale de votre site.

Heureusement, ces trois problèmes de vitesse de site peuvent être résolus assez facilement.

 

Comment les résoudre

Améliorez votre hébergement : Je ne peux pas vous recommander des fournisseurs d’hébergement spécifiques car votre décision dépend de vos préférences et de vos besoins (par exemple, le niveau d’assistance, les prix, la sécurité, etc.). Mais ce que je peux vous dire, c’est que vous devriez dépenser au moins 50 dollars par mois pour votre hôte. Si vous dépensez moins, votre vitesse de chargement risque d’être affecter.

Investissez dans un réseau de diffusion de contenu : c’est l’un des moyens les plus rapides (et les moins chers) d’augmenter considérablement la vitesse de chargement de votre site. Bonus : un réseau de diffusion de contenu rend également votre site plus sûr contre les attaques et les piratages.

Optimisez la taille des fichiers d’images grâce à la compression : C’est un gros avantage pour les pages de produits. Veillez compresser les images afin qu’elles soient optimisées pour le web, comme avec l’outil tinyjpg.com.

 

ETAPE 5 : Marketing de contenu pour un e-commerce

 

Le marketing de contenu peut vous aider à obtenir BEAUCOUP de trafic ciblé… et de ventes.

La question est la suivante :

Comment utiliser le contenu pour obtenir un meilleur classement et plus de trafic sur votre site ?

Voici un guide étape par étape…

 

Étape 1 : Trouvez où vos clients cibles se baladent sur internet

Savoir où sont vos clients vous donne un aperçu incroyable de leurs pensées, de leurs rêves, de leurs craintes et de leurs désirs. Comme il n’est pas toujours possible de promener avec des clients dans la vie réelle, je vous recommande d’aller dans des endroits où ils ont tendance à passer leur temps en ligne.

Par exemple, si votre public cible est composé de passioné de décoration, vous voudrez aller dans des endroits comme la communauté de la déco de Reddit…

…et même des forums sur la décoration.

 

 

Étape 2 : Apprendre les mots et les phrases que vos clients utilisent

Maintenant que vous avez trouvé votre public cible, il est temps de le suivre de plus près. Ne vous inquiétez pas, ce n’est pas aussi effrayant que ça en a l’air 🙂

Vous voulez juste garder un œil sur les mots et les phrases qu’ils utilisent pour décrire leurs problèmes et leurs enjeux :

Ces phrases représentent des mots-clés que votre public utilise lorsqu’il n’achète PAS de produits. Ce sont des mots-clés qui vous permettent de créer du contenu pour votre blog.

 

Étape 3 : Créer un contenu exceptionnel autour de mots-clés pertinents

Ensuite, il est temps de créer un contenu qui soit le meilleur possible.

 

Voici notre article sur comment créer de bons articles à l’aide de Rank Math : Rank Math : Obtenez un score de 100/100

 

Lorsque vous publierez de manière cohérente du contenu sur votre site, vous constaterez que tous ces liens aident en fait vos pages de produits et de catégories à être mieux classées.

Par exemple, le site populaire d’articles culinaires Williams-Sonoma.com possède un blog exceptionnel qui propose des recettes, des conseils de cuisine, des entretiens avec des chefs, etc.

C’est l’une des principales raisons pour lesquelles tant de sites font des divers liens.

 

ETAPE 6 : Création de liens menant à votre e-commerce

 

Dans ce chapitre, je vous propose non pas une mais DEUX études de cas sur la création de liens pour le e-commerce.

Dans la première étude de cas, vous verrez comment créer des liens directement vers les pages de produits de votre e-commerce… sans AUCUN contenu.

Ensuite, vous saurez comment utiliser une stratégie créative de création de liens pour augmenter le trafic organique de votre site.

 

Étude de cas n° 1 : Obtenir des backlinks  sur des blogs populaires

Si vous avez des difficultés avec la création de liens, mettez en œuvre une stratégie de backlinks : Un backlink est un lien entrant (dans une page web). Les backlinks d’une page web sont donc tous les liens qui « pointent » vers cette page, que ces liens proviennent de sites web externes ou de pages internes. 

Essayer de suivre cette montée en flèche avec votre construction de backlinks :

Le type de liens que vous obtiendrais est aussi très pertinent, tel que un site populaire sur les produits électroniques grand public, un site d’information très populaire, magazine électronique en ligne, etc.

Mieux encore, ces liens peuvent directement mener vers vos pages de produits et de catégories.

Et voici le processus exact, étape par étape, que vous pouvez utiliser.

________________________________________

Étape 1 : Trouver les ressources périmées, déplacées ou expirées

La première étape consiste à trouver des ressources qui sont périmées, expirées ou qui ne fonctionnent pas.

Peu importe ce que vous vendez, il y a des entreprises dans votre secteur qui ont fait faillite… et qui ont des MILLIERS de liens menant vers leur ancien site.

Dans de nombreux cas, le nom de domaine expire. Lorsque cela arrive, le site entier est remplacé par des pages en parking, comme ceci :

Comme les pages des sites web hors service fonctionnent encore techniquement (ce ne sont pas des 404), les vérificateurs de liens brisés ne peuvent pas les trouver.

Bien que les parking de domaines soient plus difficiles à trouver que les liens brisés, l’avantage de les utiliser est le suivant :

Ils vous offrent des possibilités de création de liens que vos concurrents ne connaissent pas.

Alors : comment pouvez-vous trouver ces ressources obsolètes ?

Voici une stratégie qui fonctionne très bien :

Lorsqu’un domaine expire, il est généralement récupéré par un grand site d’enchères de domaines comme GoDaddy, NameJet ou même la recherche de domaines Flippa.

Ces sites ont récupéré des domaines qui avaient quelque chose à offrir (soit du trafic, soit des backlinks, soit les deux). Et ils les organisent en un seul endroit.

Vous pouvez remarquer des domaines garés dans la même niche que vous.

« Et si vous faisez un lien vers ce domaie en question, d’autres sites le font aussi. »

Ce qui nous amène à l’étape n°2…

________________________________________

Étape 2 : Obtenir une liste de pages indiquant une ressource périmée

Une fois que vous avez identifié une ressource populaire mais dépassée, il est temps de trouver des sites qui y renvoient.

Tout d’abord, saisissez l’URL de la ressource morte.

S’il s’agit d’une page individuelle d’un site (par exemple, un outil qui ne fonctionne plus ou un service qu’une entreprise n’offre plus), saisissez l’URL de cette page spécifique.

Si le site entier est hors service, vous pouvez utiliser l’URL de la page d’accueil sur l’outil Ahrefs:

Regardez le nombre de domaines de référence. Plus il y a de domaines de référence, plus il y a de possibilités de liens pour vous.

Enfin, cliquez sur « backlinks » pour voir toutes les pages qui renvoient à la ressource périmée que vous avez trouvée.

Et cela nous mène à la dernière étape.

________________________________________

Étape 3 : Envoyer des messages pour obtenir des liens

Il est maintenant temps de faire connaître aux gens leur lien obsolète en leur donnant aussi un remplaçant.

Et lorsque vous envoyez de brefs mails de sensibilisation et que vous améliorez les sites d’autres personnes, ces courriers  ont tendance à se convertir VRAIMENT bien.

C’est tout ce qu’il y a à faire.

 

Étude de cas n° 2 : comment créer des liens vers des e-commerces

Vu la compétitivité du e-commerce, il est nécessaire de créer des liens rapidement.

Voici notre stratégie pour obtenir un grand afflux de liens.

Etre présent dans divers groupes Facebook liés à votre secteur.

Vous remarquerez que des groupes organisent des événements qui présentent des produits de vendeurs.

Utiliser ces événements pour créer des liens avec votre boutique.

Décomposons la stratégie étape par étape :

________________________________________

Étape 1 : Trouvez les groupes de votre secteur qui organisent des événements

Rejoignez quelques groupes Facebook dans votre secteur d’activité. Ensuite, consultez l’onglet « événements » à l’intérieur du groupe.

Étape 2 : Rechercher les événements qui nécessitent des mesures

Recherchez les événements à venir où vos produits pourraient convenir.

Certains événements disent même qu’ils recherchent des fournisseurs.

________________________________________

Étape 3 : Tendre la main aux organisateurs d’événements

Communiquer avec les personnes qui accueillent l’événement. Demandez-leur s’ils souhaitent présenter certains de vos produits lors de l’événement.

________________________________________

Étape 4 : Expédiez vos produits

Vous pouvez demander que les articles non utilisés soient renvoyés. Mais il est plus facile de ne pas avoir à s’occuper des retours.

________________________________________

Étape 5 : Rester dans le coup

Restez en contact avec l’organisateur de l’événement. Plus précisément, lorsqu’ils rédigent un article sur l’événement. Gardez une trace de tout et soyez attentif à ce que vos produits soient mis en vedette. Et assurez-vous qu’un lien vers votre e-commerce vous sera attribué lorsque l’événement sera mis en ligne.

________________________________________

Étape 6 : Remercier l’organisateur

Et proposer de travailler à nouveau ensemble sur un événement futur.

Les liens de cette campagne vont vous permettre d’augmenter votre trafic. Pour vous rendre compte, évaluez de combien par rapport à l’année précédente.

 

Il est maintenant temps d’avoir de vos nouvelles

J’espère que ces techniques sur le référencement naturel du e-commerce vous a apporté une valeur ajoutée.

Et maintenant, j’aimerais avoir de vos nouvelles :

Quelle stratégie de ce guide allez-vous d’aujourd’hui essayer en premier ?

Allez-vous modifier vos balises de titre ?

Ou peut-être voulez-vous essayer la méthode des backlinks ?

Dans tous les cas, faites-le moi savoir en laissant un petit commentaire ci-dessous.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GRPD
Ce site utilise des cookies 🍪 afin d’améliorer votre expérience et optimiser mon site. Aussi je peux vois ce que vous aimez ou pas. Si vous avez un site, n'oubliez pas de le faire aussi !
Youtube
Consent to display content from Youtube
Vimeo
Consent to display content from Vimeo
Google Maps
Consent to display content from Google
Spotify
Consent to display content from Spotify
Sound Cloud
Consent to display content from Sound